2 min de lecture Intempéries dans le sud-est

Tempête Alex : "une première route vient d'être ouverte", selon le maire de Saint-Martin

INVITÉ RTL - Le maire de Saint-Martin-Vésubie rencontrera Emmanuel Macron ce mercredi 7 octobre. L'élu compte demander un soutien financier au chef de l'État "pour qu'on puisse commencer à réaménager notre territoire".

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Tempête Alex : "une première route vient d'être ouverte", déclare le maire de Saint-Martin Crédit Image : Valery HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier édité par Marie Gingault

RTL reste mobilisé avec les sinistrés des Alpes-Maritimes. Le bilan reste confus avec 4 morts et une vingtaine de personnes recherchées dans les vallées de la Roya et de la Vésubie. Emmanuel Macron va se rendre sur place dans la journée, le président va découvrir un paysage apocalyptique avec des villages qui sont encore isolés. 

Ivan Mottet, le maire de Saint-Martin-Vésubie, l'une des communes les plus touchées par la tempête Alex, était l'invité de RTL Petit Matin. Ce mercredi 7 octobre, il va rencontrer le chef de l'État. Selon l'élu, le plus urgent actuellement est de "retrouver une infrastructure routière correcte, parce que sans routes on ne peut pas faire grand chose. On a besoin des routes pour acheminer des véhicules, pour commencer à nettoyer et réparer tout le tour de Saint-Martin", précise-t-il en précisant que "le centre historique de Saint-Martin n'a pas été touché". 

"Il y a eu des constructions de faite, peut-être sans trop réfléchir il y a quelques années, mais aujourd'hui avec le plan local d'urbanisme métropolitain on arrive à mieux gérer les implantations de maisons, ce qui n'était pas le cas", souligne l'élu. 

Il va nous falloir de la finance, de l'argent

Ivan Mottet, maire de Saint-Martin-Vésubie
Partager la citation

Et sur place, l'eau, l'électricité et les routes ne font plus partie de l'équation : "il y a des ponts qui ont été emportés, il a fallu installer des passerelles pour que les gens puissent au moins passer d'un côté à l'autre des rives (...) petit à petit on découvre des maisons qui sont parties dans la rivière, c'est vrai que c'est très impressionnant", admet le maire. Il ajoute que "ce qui est peut-être le plus impressionnant, ce sont les maisons qui restent en bord de précipice en hauteur, à 10 mètres de haut, c'est incroyable". 

À lire aussi
Une route effondrée à Breil-sur-Roya, le 5 octobre 2020, après le passage de la tempête Alex Intempéries dans le sud-est
Les infos de 6h30 - Tempête Alex : le génies civil tente de rendre les villages accessibles

Coupé du monde, le village a réussi à être suffisamment approvisionné, ajoute l'élu, "On a presque assez au niveau nourriture, on a été très bien approvisionné, tout s'est bien passé par hélicoptères, et maintenant par véhicules puisqu'une première route vient d'être ouverte sur le pont de la vallée (...) ce qu'il va nous falloir maintenant c'est de la finance, de l'argent".

Un soutien financier, c'est ce que compte demander Ivan Mottet à Emmanuel Macron lors de leur rencontre ce mercredi, "pour qu'on puisse commencer à réaménager notre territoire", a précisé le maire de Saint-Martin-Vésubie. 

RTL est solidaire avec le Secours Populaire pour venir en aide aux sinistrés des Alpes-Maritimes. Vous pouvez adresser vos dons sur le site secourspopulaire.fr ou par courrier, en précisant "fonds d'urgence".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intempéries dans le sud-est Inondations Pluie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants