3 min de lecture Tempête

Tempête Alex : le réchauffement climatique est-il responsable ?

ÉCLAIRAGE - Si on ne peut pas dire que le réchauffement climatique est le seul responsable de la tempête Alex, il multiplie ces phénomènes extrêmes.

ecologie La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Tempête Alex, la faute au réchauffement climatique ? Crédit Image : Valery HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Paul Turban

La tempête Alex a dévasté l’arrière-pays niçois faisant de nombreuses victimes et de très nombreux dégâts. On peut imputer sans aucun doute cet épisode au réchauffement climatique. Et désormais il ne faut plus se demander si ce genre d’épisodes va se répéter mais plutôt quelles leçons en tirer pour ne pas subir les conséquences des prochaines tempêtes et inondations.

Si on ne peut pas dire que le réchauffement climatique est le père de la tempête Alex, il est en tout cas le géniteur de la multiplication et la régularité des épisodes que nous constatons chaque année. Le journal La Voix du Nord a posé une bonne question ce lundi 5 octobre : "Pourquoi ces crues historiques ne sont-elles possibles que dans le Sud ?" 

La Méditerranée est encore chaude en cette saison et l’air chaud transporte plus de vapeur d’eau. Les pluies sont donc très intenses. Même tempête mais des dégâts différents entre la Bretagne et le Sud-Est : plus l’eau se réchauffe, plus l’air est chaud et plus la pluie est drue. Un cocktail fatal. 

Une France préparée face au risque d'inondation ?

L’épisode Alex est exceptionnel mais, dimanche, certaines routes des Landes ont été fermées pour causes d’inondation. La Loire fait l’objet d’une attention permanente car elle sort régulièrement de son lit. En France, un habitant sur quatre et un emploi sur trois sont concernés par le risque inondation.

À lire aussi
vent
Météo France place cinq départements en vigilance orange aux vents violents

Selon des sources gouvernementales, le coût annuel moyen des dommages causés par les inondations s'élève à 520 millions d'euros. Le gouvernement a développé une stratégie contre les inondations mais elle semble à court terme. Comment inciter à ne plus vivre en zone inondable ? Comme éviter l’artificialisation des sols ? On en est encore au niveau de la cartographie des zones inondables. 

Des solutions concrètes pour lutter contre les inondations

Cet été, le ministère de la Transition écologique a lancé une grande campagne sur les risques d’inondation avec" que faire en cas de montée des eaux". 15 départements sont visés, dont les Alpes-Maritimes

Outre les traditionnelles digues, la Chine a lancé le concept de "villes éponges". L'idée est de prendre en compte le risque de montée des eaux dès la construction de nouveaux quartiers. Il s’agit de végétaliser mais également de bannir béton et acier, privilégier les matériaux mous qui permettent de stocker l’eau. L’engagement doit être national contre les inondations. 

Le plus : les nouveaux barèmes de "MaPrimeRenov'"

MaPrimeRenov' est la principale aide de l’État pour la rénovation thermique des logements. Elle était réservée jusqu’ici aux propriétaires occupants aux revenus modestes. Désormais élargie à tous pour lutter contre les passoires thermiques, elle dépend des revenus et des départements d’habitation. 

La note : 16/20 a l'Australie qui retrouve le diable de Tasmanie

On nous dit qu’il est violent , hargneux et agressif mais sinon il est sympa. 26 diables de Tasmanie ont été relâchés dans une réserve australienne, terre qu’ils n’avaient pas foulée depuis 3.000 ans. Une réintroduction qui permettra de contrôler la population de chats et de renards, responsables de disparition d’animaux. Le bush australien va devenir une vraie bagarre de rue.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tempête Météo Alpes-Maritimes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants