1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Sans faute ou sans fautes ? Quand doit-on faire suivre "sans" du pluriel ?
2 min de lecture

Sans faute ou sans fautes ? Quand doit-on faire suivre "sans" du pluriel ?

"Mais Madame ! Sans c’est quand y en a pas… On ne doit pas mettre de s !" Le bon sens des enfants est parfois battu en brèche par la logique grammaticale. Si la préposition "sans" signifie bien "dépourvu de" ou "privé de" quelque chose, elle n’est pas nécessairement suivie du singulier. Comme souvent, il faut raisonner en fonction du sens de la phrase. La vie est faite de choix. L’orthographe aussi.

ardoise
ardoise
Crédit : Pixabay
Sans faute ou sans fautes ? Quand doit-on faire suivre "sans" du pluriel ?
03:26
Lisa Kamen

Il y a d’abord des locutions, c’est-à-dire des groupes de mots figés, dont l’orthographe ne change pas, quel que soit le contexte. C'est le cas par exemple de : "sans détour", "sans commentaire", "sans doute", "sans retour", "sans-abri" ou encore "sans-emploi" qui sont invariables. 

Dénombrables ou indénombrables?

Mais souvent le choix existe, on hésite et ce avec raison. Car sans peut aussi être suivi du pluriel. Pour se décider, il faut considérer le nom qui suit la préposition "sans". Si ce nom désigne une chose que l'on ne peut compter, un indénombrable, on laisse au singulier. Exemples : "C'est un homme sans morale", "Je prends mon café sans lait et sans sucre". On ne peut pas compter un nombre de morale, de lait ou de sucre. Hop ! singulier. 

A l’inverse, il doit se mettre au pluriel quand on évoque plusieurs éléments que l’on pourrait compter : Exemple : "Un arbre sans feuilles". Feuilles est un nom dénombrable, même s'il est vrai que compter toutes les feuilles d'un arbre prendrait un certain temps, voire un temps certain... Les feuilles sont bien distinctes les unes des autres, ce critère est suffisant. 

Si on dit d’un homme qu’il est sans histoire, sans s, cela signifie qu’il n’a pas de passé, pas de mémoire. Mais s'il est sans histoires, au pluriel, il faut comprendre qu'il est quelqu'un de discret, ou même qui n'a jamais eu affaire à la justice, qui ne cause pas de problèmes aux autres. Une marque de nombre mal placée et c'est le sens de toute une phrase qui s'en trouvé modifié. 

Ecrire sans faute sans fautes…

À lire aussi

Si le but est de signifier "sans erreurs", alors on mettra un "s" au mot faute. Normal, c’est quelque chose que l’on peut compter. Mais si le sens de "sans faute" est "à coup sûr", on laissera le nom au singulier car cela signifie "sans faire défaut".  Exemple : je te rendrai mon rapport demain sans faute. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/