1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Saint-Valentin n'est pas saint Valentin !
2 min de lecture

Saint-Valentin n'est pas saint Valentin !

À quatre jours de la fête des amoureux, Muriel Gilbert nous parle d’amour et surtout de Saint-Valentin...

La Saint-Valentin est célébrée le 14 février, un jeudi en 2019
La Saint-Valentin est célébrée le 14 février, un jeudi en 2019
Crédit : Clem sans gluten pour RTL.fr
Saint-Valentin n'est pas saint Valentin !
03:00
Saint-Valentin n'est pas saint Valentin !
03:01
Muriel Gilbert & Leia Hoarau

La Saint-Valentin, c’est dans quatre jours. Mais ne confondez pas LA Saint-Valentin et LE saint Valentin. Typographiquement, je veux dire. Si l’on parle du saint, alors c’est minuscule à saint, majuscule à son prénom, bien entendu, puisque c’est un nom propre. Si c’est une date, comme la Saint-Valentin, alors majuscule à Saint, majuscule à Valentin, et trait d’union entre les deux. Et c’est valable pour tous les saints de l’année...

Contrairement à ce que l’on croit souvent, la Saint-Valentin n’est pas du tout une vieille tradition en France, mais plutôt, comme Halloween, l’héritage d’un usage anglo-saxon qui est venu s’installer chez nous à la fin du XXe siècle. Les historiens la font remonter au XVIe siècle britannique, où l’on célébrait la fête des amoureux le 14 février parce que c’était le jour où, disait-on, les oiseaux formaient leurs couples avant le printemps. 

Aux États-Unis, pays du business, cette fête est devenue énorme sous l’impulsion des éditeurs de cartes postales. On y envoie des cartes à tous ceux que l’on aime, famille et amis, ce qui fait beaucoup plus de cartes postales que si l’on en envoyait seulement à son amoureux. C’est bon pour le business.

Deux livres qui parlent d'amour

Mais revenons à l’amour, c’est plus joli, et rappelons que l’amour change de genre en français quand il passe au pluriel : amour, délice et orgue, c’est le célèbre trio de mots qui, masculins au singulier, peuvent devenir féminins au pluriel. Les délices stupéfiantes des plus belles amours se célèbrent donc au son des grandes orgues. Et puisque nous parlons d’amour, je voudrais partager avec vous deux coups de cœur – ça tombe bien ! – pour des livres d’amour qui sont sortis récemment. 

À lire aussi

Le premier est tout rose, et il reproduit en fac-similé les lettres d’amour d’une cinquantaine d’auteurs. Il y en a pour tous les goûts, de Napoléon écrivant à Joséphine que "deux mois loin d’[elle], c’est deux mois perdus pour la vie", à Edith Piaf qui déclare à Tony Frank : "Donne-moi ta gueule si belle que je la regarde et que je m’en foute plein les yeux". Il y a encore Colette qui écrit à Missy sur le papier à en-tête d’un grand hôtel lyonnais qui se vante d’offrir chauffage central à eau chaude, éclairage électrique, bains et ascenseur. J’adore. Le livre s’appelle Dis-moi que tu m’aimes, même si ce n’est pas vrai,14,90 euros, aux éditions Textuel.

Et puis il y a L’Amour, c’est... Deux cents auteurs, dont votre servante, y donnent en quelques lignes leur définition de l’amour, avec en face un amour d’illustration du dessinateur Jack Koch. Il a été publié au Livre de poche. 14,90 euros également, dont 2 euros sont reversés à l’association Le Rire médecin.

Vous voulez ma définition de l’amour ? "L’amour c’est chanter mal, en chœur et à tue-tête dans la voiture (avec un chien qui rigole à l’arrière)". C’est spécial, mais je suis spéciale. Et je chante mal.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/