2 min de lecture Pollution

Rivière couleur "rouille" dans le Nord : des analyses en cours pour comprendre

Des prélèvements ont été effectués et des analyses sont en cours pour connaître l'origine de la pollution de la rivière Sambre. L'Office français de la biodiversité a envoyé une équipe sur place pour "procéder à de nouveaux relevés".

La Rivière Sambre devenue orange à cause d'une pollution indéterminée ce lundi  31 août.
La Rivière Sambre devenue orange à cause d'une pollution indéterminée ce lundi 31 août. Crédit : Capture d'écran Compte Facebook Loïc Lemire.
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

Des prélèvements ont été effectués et les analyses sont en cours afin de découvrir pourquoi la rivière Sambre est soudainement devenue orange à Maubeuge, dans le Nord, ce lundi 31 août. L'origine de cette pollution reste actuellement indéterminée. 

France Bleu Nord rapporte que selon les pompiers, appelés sur les lieux vers 10h30, la pollution s'étend sur quatre kilomètres, deux kilomètres en amont, et deux en aval de la Sambre. Ce lundi après-midi, le dispositif des pompiers a été levé, car "aucune mortalité" n'a été constatée sur les poissons, ni "d'impact particulier sur la faune", selon un porte-parole du service d'incendie et de secours (SDIS) du Nord.

L'Office français de la biodiversité (OFB) a envoyé une équipe sur place afin de réaliser des prélèvements et rechercher les causes de cette pollution soudaine. Compte tenu de la couleur orangée de l'eau, s'approchant de la teinte de la "rouille", "une des hypothèses est celle d'une coulée de boue, qui ne serait pas dangereuse pour l'environnement", assure à France Bleu Nord une source sur place. "Mais on ne se contente pas de cela, on recherche l'origine exacte, pour savoir s'il y a ou non un impact environnemental", ajoute cette même source. 

L'hypothèse du déversement de terres semble être exclue

Si l'hyothèse du "déversement de terres avait en effet été envisagée au départ car l'eau était marron en amont" de l'agglomération, où des travaux ont lieu, vu que "l'eau vire à l'orange en aval, cela semble exclure cette origine", a assuré à l'AFP Voies navigables de France. 

À lire aussi
Une femme paye le péage à Nîmes le 26 décembre 2014 (illustration) péages
Péages : et si les véhicules propres payaient moins cher ?

La Fédération de pêche du Nord a également réalisé des prélèvements et les inspecteurs de l'OFB "poursuivent sur place leurs investigations", mais "les mesures de PH de l'eau, à 7,5", ne montrent pas de dangerosité pour les poissons pour l'instant. "La nappe en cours de dilution est à 10/12 km de la frontière" belge. La navigation n'a pas été interrompue "au regard de l'absence d'impact" et en accord avec l'ensemble des autorités compétentes, selon Voies navigables de France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pollution Nord Analyses
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants