2 min de lecture Environnement

Pollution : les décharges sauvages pullulent en France

Le récent scandale des deux tonnes d'invendus alimentaires retrouvés jetés dans une forêt du Nord met en lumière un inquiétant phénomène français : la multiplication des décharges illicites.

Une décharge sauvage de Carrières-sous-Poissy, en août 2019
Une décharge sauvage de Carrières-sous-Poissy, en août 2019 Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Benoît Collet

 

>
Pollution : les décharges sauvages pullulent en France Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :

Les décharges sauvages se multiplient en France. Si les plus grandes d’entre elles sont fermées par les autorités, de plus petites apparaissent un peu partout. Le 17 août dernier, c’est une découverte lamentable que fait un promeneur dans la forêt de Mormal dans le Nord près de Maubeuge : l’équivalent de deux camionnettes de tapenades, surgelés, champignons, sandwiches, glaces ou encore de pâtes, abandonnés au milieu de la verdure.

Des invendus périmés provenant de Leclerc et Carrefour. Le responsable : le bénévole d'une association alimentaire chargé de livrer ces invendus. Il risque jusqu'à 1.500 euros d'amende. Un cas très rare où l’on retrouve l’auteur des faits.

Pendant ce temps, les décharges sauvages se multiplient en France. Une décharge de gravats en Champagne, des plaques de cuisson et des tuyaux d'arrosage jetés dans la forêt de Châtellerault (Vienne)... Il y en aurait 600 comme cela en France.

Réseaux mafieux

À lire aussi
politique
À peine investi, Joe Biden met en place son plan pour le climat

Il est souvent difficile pour les autorités d'identifier le ou les coupables jetant ses déchets. Dans certains cas, des réseaux mafieux sont à l'origine de ces décharges sauvages. En juin dernier, la police a démantelé sur la Côte d'Azur un réseau mafieux de déversement illicite des déchets de chantier.


Un marché lucratif très apprécié à Naples par la Camorra et qui se développe en France. Mafieux ou non les décharges industrielles ravagent les alentours de Marseille et d’Avignon, avec des élus qui ont bien du mal à se faire respecter.

Avec le confinement, faute de déchetteries ouvertes, les dépôts sauvages ont augmenté. La les sanctions ont pourtant été durcies : adoptée en février dernier, la loi sur l’économie circulaire possède une volet consacré aux décharges sauvages avec une hausse des amendes de 1.500 à 15.000 euros.

Le plus

Face à la sécheresse, les oiseaux tropicaux s’adaptent. Des chercheurs ont découvert une mesure assez radicale prise par les volatiles en Malaisie et au Venezuela : à cause de la chaleur, les oiseaux limitent les naissances pour éviter une trop grande dépense d’énergie.

Le chiffre du jour

17 milliards de dollars. C'est l'économie que pourrait réaliser les États-Unis si le pays généralisait les véhicules électriques. C'est la conclusion de chercheurs de la Northwestern University de Chicago, qui ont pris en compte les dommages économiques liés à la pollution de l’air et au changement climatique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Climat Pollution
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants