1 min de lecture Coronavirus

Réouverture des restaurants : jusqu'à quand les terrasses seront-elles élargies à Paris ?

VU DANS LA PRESSE - Les restaurateurs peuvent rouvrir leurs salles aux clients depuis lundi, mais l'extension gratuite des terrasses va tout de même être prolongée dans la capitale.

Le "Royal Cambronne" à Paris a rouvert sa terrasse dès minuit ce 2 juin. Les clients étaient présents pour célébrer la réouverture des bars
Le "Royal Cambronne" à Paris a rouvert sa terrasse dès minuit ce 2 juin. Les clients étaient présents pour célébrer la réouverture des bars Crédit : Ludovic MARIN / AFP
photo camille
Camille Sarazin Journaliste

L'allocution d'Emmanuel Macron, dimanche, a soulagé les restaurateurs. Avec l'Île-de-France désormais classée en vert sur la carte du gouvernement, les professionnels de la restauration ont pu rouvrir l'intérieur de leurs établissements au public. 

Depuis le 2 juin, les propriétaires de bars et de restaurants pouvaient déjà accueillir les clients en terrasse. La mairie de Paris leur avait donné l'autorisation d'étendre celles-ci dans l'espace public, entièrement gratuitement. Avec la réouverture complète des restaurants, cette mesure va-t-elle perdurer ? 

La réponse est oui. Comme l'a confirmé Olivia Polski, adjointe à la mairie de Paris en charge du commerce et de l'artisanat, sur le plateau de BFM Paris lundi : "Anne Hidalgo a souhaité qu'on puisse leur donner cette autorisation jusqu'au 30 septembre, notamment parce que même s'ils peuvent rouvrir, ils vont devoir mettre en place des mesures de distanciation physique entre les clients et, de fait, ils ne peuvent pas avoir le même nombre de couverts à l'intérieur."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Restauration Restaurant
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants