1 min de lecture Code du travail

Code du travail : une réforme au bénéfice des plus aisés, selon 53% des Français

Un sondage publié par "Libération" décrit comment les Français perçoivent la réforme portée par le gouvernement.

code du travail illustration
code du travail illustration
Benjamin Pietrapiana et AFP

La popularité d'Emmanuel Macron était déjà en chute libre pendant les vacances d'été. Et ce nouveau chiffre ne risque pas d'inverser la tendance. 53% des Français considèrent que la politique économique de l'exécutif bénéficie "aux plus aisés", rapporte un sondage réalisé par Viavoice, publié ce lundi 18 septembre par Libération.

Une des questions du sondage portait sur les bénéficiaires de "la politique économique du président de la République et du gouvernement (...).  Seulement 12 % des sondés ont répondu, "les classes moyennes" et 11% "les catégories populaires".

Quant au positionnement idéologique, 43% des personnes interrogées estiment que la politique économique du gouvernement est de "droite", tandis que 31% la considèrent "équilibrée entre droite et gauche" et 6% "de gauche".

La réforme du Code du travail "favorisera les licenciements"

La perception inquiète de la réforme du Code du travail est également inquiétante pour l'exécutif et contraste avec la mobilisation observée lors de la journée de manifestation du 12 septembre. 68% des Français interrogés estiment que "la réforme favorisera les licenciements" et 65% pensent qu'elle "affaiblira le rôle des syndicats". Pour 60% d'entre elles, la réforme va "accroître la précarité des salariés".

À lire aussi
La Cour de cassation a condamné Monoprix à verser 3.000 euros à la CGT en raison de l'invalidité de l'accord collectif sur le travail de nuit (illustration). justice
Monoprix : l'enseigne condamnée pour l'emploi de ses salariés la nuit

Avant une importante semaine sociale, avec notamment deux manifestations prévues, 34% des sondés disent "soutenir" la prochaine journée de mobilisation à l'appel de la CGT, de Solidaires et de la FSU, jeudi 21 septembre, mais ils sont presque autant, 31%, à se dire "opposés". 25% assurent "ne pas s'en préoccuper". 

Concernant le rassemblement de la France insoumise, organisé à Paris deux jours plus tard, samedi 23, 30% des personnes interrogées le "soutiennent", 30% y "sont opposés" et 30% "ne s'en préoccupent pas".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Code du travail Sondage Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants