3 min de lecture Grève

Réforme des retraites : quelles professions sont toujours en grève ?

ÉCLAIRAGE - Les transports commencent à retrouver leur fonctionnement habituel, mais d'autres secteurs professionnels poursuivent la mobilisation. Quels sont-ils ?

Des manifestants à Paris le 4 janvier 2020 contre la réforme des retraites.
Des manifestants à Paris le 4 janvier 2020 contre la réforme des retraites. Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Depuis lundi 20 janvier, la SNCF ne publie plus de prévisions de trafic. À Paris, les transports en commun reprennent petit à petit leur fonctionnement habituel. La fréquence des manifestations se fait plus légère. Pourtant, malgré cet apparent retour à la normale après un mois et demi de contestations, plusieurs corps de métiers restent mobilisés.

L'appel à la suspension de la grève a été annoncé vendredi 17 janvier par le syndicat Unsa-RATP. Il s'agit, selon l'organisation, de "reprendre des forces" pour mieux repartir plus tard dans la semaine. Une décision contestée par d'autres syndicats. C'est le cas de la CGT-Énergie qui multiplie les actions coups de poing pour marquer les esprits.

Vendredi 24 janvier, une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle est organisée contre la réforme des retraites. Les transports devraient, à cette occasion, être de nouveau perturbés sur le territoire. D'ici-là, plusieurs mouvements de grève se poursuivront, dont voici une liste non-exhaustive.

Les avocats

Jetés de robe, clips parodiques, flashmobs : en grève depuis le début du mouvement, le 5 décembre dernier, les avocats continuent de protester contre la réforme des retraites. Comme les professions médicales libérales ou les expert-comptables, ceux-ci bénéficient actuellement d'un régime autonome. Problème : avec la mise en oeuvre de la réforme, l'argent récolté au sein de cette caisse de cotisations, reviendra à l'État.

Pas question pour les avocats, dont la grève a conduit certains procès à être reportés. C'est le cas de celui de Bernard Preynat, jugé pour des actes pédocriminels, qui devait se tenir lundi 13 janvier et a finalement eu lieu mardi 14. De son côté, l'avocat de Jonathann Daval a également demandé le renvoi de son procès pour violation du secret professionnel car ses trois avocats sont en grève.

À lire aussi
Les éboueurs en grève après le suicide de leur collègue, licencié pour avoir bu deux bières pendant son service grève
Les infos de 12h30 - Calvados : des éboueurs en grève après le suicide de leur collègue

Édouard Philippe a annoncé qu'il rencontrerait prochainement les syndicats d'avocats au sujet de la réforme des retraites.

Les agents du service public

Mercredi 22 janvier, les agents du service public étaient également "à déposer leurs outils de travail devant les lieux symboliques et dans tous les territoires". Les organisations syndicales CGT, FA, FO, FSU et Solidaires de la fonction publique ont également appelé "à des actions de grève, de convergences interprofessionnelles sur tout le territoire".

Un appel suivi par les inspecteurs et inspectrices du travail dès mardi soir. Ceux-ci n'ont pas hésité à déposer leurs exemplaires du Code du travail devant le directeur régional d'Île-de-France "pour protester contre le manque de moyens et la réforme des retraites", selon un militant syndical de la CGT sur Twitter.

Les ports français

Mercredi 22 janvier marque aussi une nouvelle journée de mobilisation dans les ports français : c'est l'opération "Ports morts". Au Havre par exemple, les blocages ont repris de plus belle et le siège du port à été envahi par des membres de la CGT. Ces derniers ont, à l'aide de la lumière du bâtiment, écrit le nom du syndicat sur les fenêtres.

Les transporteurs routiers ne peuvent presque plus rien décharger ou embarquer depuis le début du mouvement. Si bien que, face aux pertes d'argent, les professionnels du secteur demandent l'intervention de l'État. "On est à - 25% voire - 40% en terme de chiffre d'affaire. Notre trésorerie s'essouffle de jour en jour, on est au bord du précipice", confiait ainsi Christine Jaouen, qui dirige une société au Havre à RTL mercredi. 

La police scientifique

Moins médiatisés mais tout autant mobilisés, les agents de la police scientifique sont eux aussi en grève depuis le 5 décembre. Ils protestent contre la réforme des retraites et exigent une prise en compte de la pénibilité de leur travail. Ils réclament un "statut d'actif" au même titre que les agents de police armés, qui leur permettrait d'opter pour un départ anticipé à la retraite. 

"On est recruté comme des administratifs, des travailleurs de bureau alors que nous sommes tout le temps sur le terrain, jour et nuit, et donc nous demandons à être rattachés aux enquêteurs, avec le même statut", témoignait ainsi un représentant syndical de la police scientifique auprès de France 3 Grand-Est le 8 janvier dernier.

Lire la suite
Grève Réforme des retraites Retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants