1 min de lecture Grève

La police scientifique se lance dans une grève illimitée

Les 2.500 agents de la police scientifique et technique réclament, entre autres, d'entrer dans la catégorie "active", qui reconnaît leurs conditions de travail risquées et difficiles.

>
La police scientifique en grève Crédit Image : boris HORVAT / AFP | Crédit Média : La rédaction de M6 | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Leia Hoarau

La police scientifique et technique, que l'on imagine souvent en blouse blanche dans les laboratoires, a vu son métier évoluer depuis quelques années. À tel point que cette branche, qui compte aujourd'hui 2.500 fonctionnaires, lance, à compter de ce mercredi 26 décembre, une grève illimitée pour exprimer son ras-le-bol et réclamer plus de moyens.

Les trois syndicats (SNIPAT, SNPPS, SNAPATSI) considèrent dans un communiqué qu'ils sont "méprisés par notre administration et notre ministre de tutelle". Ils réclament, entre autres, d'entrer dans la catégorie dite "active". Ce statut reconnaît que leur métier présente des risques particuliers ou des fatigues exceptionnelles. Les agents travaillent en effet dans des milieux toxiques ou hostiles, sans arme et sans escorte

Ils déplorent également un manque d'effectif. Ils ne représentent aujourd'hui que 2% des agents de la police nationale, mais résolvent un tiers des affaires judiciaires. Les policiers ont également lancé une pétition sur change.org qui a été signée par plus de 3.200 personnes.

À lire aussi
Une prof en grève manifeste à Los Angeles le 14/01/2019 États-Unis
États-Unis : des profs obligés d'acheter les fournitures de leurs élèves

Quelles sont ses origines ?

La police technique et scientifique apparaît dès 1880 avec Alphonse Bertillon. Il mettra au point des techniques d'identification révolutionnaires, allant de la prise d'empreintes à l'analyse des traces. Le premier laboratoire sera ensuite crée à Lyon en 1910.

Sur le terrain, le rôle de la police scientifique est de rechercher les indices et les preuves qui pourraient faire avancer une enquête. Les éléments retrouvés sont prélevées pour être analysés en laboratoire. D'abord cantonnée aux affaires d'homicides, elle s'occupe désormais de la délinquance de masse et de la menace terroriste. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grève Police Police scientifique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796047225
La police scientifique se lance dans une grève illimitée
La police scientifique se lance dans une grève illimitée
Les 2.500 agents de la police scientifique et technique réclament, entre autres, d'entrer dans la catégorie "active", qui reconnaît leurs conditions de travail risquées et difficiles.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-police-scientifique-se-lance-dans-une-greve-illimitee-7796047225
2018-12-26 13:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bBKe6aNJWa_Ka_eQqKXeGw/330v220-2/online/image/2017/0821/7789782173_la-police-scientifique-deployee-a-marseille-apres-l-attaque-d-une-voiture-belier.jpg