2 min de lecture Littérature

Quand les œufs parlent entre œufs

Les animaux ont aussi leur langage, celui des humains n’étant qu’un langage parmi les autres, raconte Muriel Gilbert.

livre Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Quand les œufs parlent entre œufs Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert édité par Emmanuelle Brisson

Aujourd’hui, c’est un bonbon sur la langue des animaux ! Et même les langues des animaux : chacun la sienne. D’abord, il y a tous ces verbes magnifiques qu’on a inventés pour décrire les "cris" des animaux. Une facebouquienne répondant à l’élégant prénom de Muriel m’a adressé un fort joli poème de Fernand Dupuis, intitulé, comme son premier vers : Sais-tu que le chien aboie quand le cheval hennit ?


Vous me direz "le chien aboie, le cheval hennit : ça, ça va, on savait !" Vous savez peut-être aussi que le corbeau croasse quand la grenouille coasse, mais savez-vous que le geai cajole, quand la souris chicote ? On sait que le hibou hulule (avec ou sans h, les deux orthographes existent), mais on peut aussi dire qu’il bouboule ! Bref, je vous conseille de lire ce poème tout en verbes animaliers, c’est un délice.

Ça, c’est notre façon à nous, humains, de parler du langage des animaux, mais peut-on dire que les animaux parlent ? Si la chouette chuinte, si le geai cajole, si le grillon craquette, si la mésange zinzinule, si le cygne trompette, croyez-vous qu’ils le font pour nous émerveiller quand nous nous baladons dans la nature ? Non, bien sûr. C’est pour communiquer entre eux.

Les animaux ont un langage

Les Animaux parlent, sachons les écouter, c’est le titre d’un livre de Nicolas Mathevon, qui vient de sortir chez Humen Sciences. J’y ai découvert pas mal de choses, j’avoue, parce que, en français, ça va, mais en lapin ou en éléphant de mer, je suis débutante. Or les langues des autres espèces semblent aussi passionnantes que celles des humains, et encore plus surprenantes.

À lire aussi
école
Demi et nu : des adjectifs volatiles !


Les animaux ont un langage. Pour l’auteur, qui est spécialiste du comportement animal, c’est une évidence. Certes, comme il l’écrit, "les bonobos n’ont jamais construit de bibliothèque et ne semblent pas tenir de longs discours philosophiques", mais le langage des humains n’est tout compte fait qu’un langage animal de plus. Bon, le bonobo a la chance de ne pas avoir à apprendre la règle du participe passé, ni celle des adjectifs de couleur dont nous parlions hier.

Les oeufs parlent entre oeufs

Et tenez, je viens de donner quantité d’exemples de verbes décrivant les cris d’oiseaux, mais savez-vous que même leurs œufs parlent entre œufs ? Et entre eux ! Figurez-vous que, alors qu’ils sont encore dans leur coquille, les poussins distinguent déjà les caquètements de leur mère, et qu’ils sont même capables de communiquer avec leurs frères et sœurs.


J’ai appris également dans le livre de Nicolas Mathevon que, quand les singes crient de peur, la nature de ces cris indique très exactement à leurs congénères la nature de la menace, aigle, léopard ou serpent.

Pourtant, pour moi, la meilleure preuve qu’ils "parlent", c’est qu’ils sont même capables de mentir. Dans le dernier supplément Sciences du Monde, on apprend que les scientifiques ont observé des singes poussant des cris d’alerte (qu’on pourrait traduire par : "Attention, les gars, aigle, léopard ou serpent en vue !") alors même qu’ils n’ont pas détecté la moindre menace. Pourquoi ? Eh bien les chercheurs ont découvert que c’était juste pour "éloigner leurs congénères [d’un aliment] et éviter ainsi de le partager". Ça sert aussi à ça, le langage : à mentir !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Orthographe Mots
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants