2 min de lecture Histoire

La pléiade, la myriade et la lichette : les "unités pifométriques"

Les expressions imagées de quantité s’emploient avec précision, en fonction de leur sens propre, rappelle Muriel Gilbert.

livre Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
La pléiade, la myriade et la lichette : les "unités pifométriques" Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Aujourd’hui, amis des mots, c’est vocabulaire ! Une expression que j’ai corrigée dans Le Monde m’a donné envie de vous parler d’une curiosité de la langue française : les "unités pifométriques".

Des unités de mesure qui n’en sont pas, parce qu’elles sont imprécises : une ribambelle de gens, un chapelet d’injures, une noria de voitures, des quantités au "pifomètre", quoi. On pourrait croire que, comme elles font référence à des mesures approximatives, ces expressions se manipulent à la va-comme-je-te-pousse, mais pas du tout ! Dans l’article en question, il s’agissait de protestations contre les mesures de couvre-feu dans les Alpes-Maritimes. Or, l’article parlait d’une "pléiade de protestations".

Et ? Une pléiade de protestations, ça ne se dit pas ? Disons que c’est maladroit. On entend souvent "un concert de protestations", on peut imaginer "une kyrielle de protestations", ou même "une avalanche de protestations". Mais pas une pléiade. Pourquoi ? Parce que, une pléiade, c’est forcément un groupe de personnes, et même, nous précise le Robert, un "groupe de personnes remarquables".

Des quantités linguistiquement très précises

En revanche, on pourrait parler d’une pléiade de protestataires si on les juge remarquables, pourquoi pas ! "Une pléiade de protestataires, dont trois Prix Nobel et deux stars du rap", là oui, ça marche. En fait, le mot pléiade vient des Pléiades, au pluriel et avec une majuscule. Ce sont les sept filles du géant mythologique Atlas, celui qui porte le ciel sur ses épaules.

À lire aussi
langue française
Les irréductibles mots gaulois de la langue française

Et donc la "pléiade", sans majuscule, fait partie de ces curiosités que d’aucuns appellent les "unités pifométriques". Ce n’est pas moi qui l’ai trouvée, mais j’adore cette appellation. Les unités pifométriques vont du plus chic, "une noria" ou "une myriade", au plus familier : "une flopée", "une tapée", "une palanquée", "un tas", ou même "une chiée", que sais-je – si, si, c’est dans le Larousse !

Ces quantités ont beau être approximatives, elles n’en sont pas moins linguistiquement très précises. Pas question de parler d’une flopée de lait ou d’une noria de protestations, par exemple. On parle de norias d’ambulances, d’une noria de cars de touristes, parce que la noria, au sens propre, est une machine formée de godets attachés à une chaine sans fin qui sert à puiser de l’eau. On peut encore parler de myriade, qui vient du grec murias, qui veut dire 10 000, voilà pourquoi on évoque souvent les myriades d’étoiles ou les myriades de moustiques. Plus familier : la palanquée, ça, c’est au sens propre une charge manipulée à l’aide d’un palan, donc quelque chose de lourd en principe.

Quelles expressions pour les petites quantités ?

N’oublions pas les expressions qui désignent une petite quantité : une lichette de beurre, une goutte de pastis, un filet d’huile, une pincée de sel, un doigt de porto, un nuage de lait, un brin de toilette, un rien, un poil, une larme, un chouïa… On peut parler d’une goutte, d’un doigt ou d’un nuage de lait (quoiqu'un doigt soit plus utilisé pour évoquer une petite quantité d’alcool), en tout cas on ne peut pas parler d’une goutte de protestations, ou d’un doigt de sel. En somme, les unités pifométriques, c’est rigolo, mais c’est à employer avec un doigt de précision.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Histoire Littérature Mots
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants