1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Qu'est-ce que le phubbing, ce comportement problématique qui altère les relations sociales ?
1 min de lecture

Qu'est-ce que le phubbing, ce comportement problématique qui altère les relations sociales ?

ÉCLAIRAGE - Contraction des mots anglais "phone" et "snobbing", le phubbing consiste à snober les personnes présentes autour de soi en regardant constamment son téléphone.

Une personne tenant un smartphone dans sa main (image d'illustration)
Une personne tenant un smartphone dans sa main (image d'illustration)
Crédit : Alex Ware / Unsplash
Qu'est-ce que le phubbing ?
00:05:17
Qu'est-ce que le phubbing ?
00:05:17
Angéline Da Costa

En terrasse avec plusieurs de vos amis, pendant que vous sirotez votre boisson, les discussions vont de bon train. Seulement, l'un de vos invités ne participe pas à la conversation, il a le nez vissé sur l'écran de son smartphone et vous ignore complètement. Aucun doute, il s'agit bien du phubbing, une pratique d'ores et déjà très répandue...

Terme valise en anglais issu d'une contraction de "phone" et de "snobbing", le phubbing, c'est lorsqu'on snobe les personnes présentes autour de soi pour regarder constamment son téléphone. Psychiatre et addictologue à l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif, Laurent Karila nous enseigne comment ne pas tomber dans l'addiction à nos smartphones pour nous reconnecter avec la réalité. 


D'après le médecin, on ne parle pas exactement d'addiction au sens strict du terme, mais plutôt d'usages problématiques de smartphones. Ces usages peuvent regrouper plein de choses, le phubbing en est un bon exemple, ou encore la nomophobie, soit le syndrome de la batterie faible ou la peur de ne pas avoir de réseau Wi-Fi, mais aussi le FOMO, la peur de rater le moindre événement sur son téléphone.

Un problème générationnel ?

D'après le docteur Laurent Karila, il s'agit d'un problème transgénérationnel qui touche toutes les tranches d'âge, puisque désormais tout le monde (ou presque) dispose d'un smartphone. Ce type de comportement, sans qu'il ne soit pathologique, peut donc être détecté chez de nombreuses personnes.

À lire aussi

Ce phénomène ne concerne de ce fait pas que les jeunes, car les seniors sont maintenant friands du smartphone, des échanges sur certains types de réseaux comme WhatsApp et les quinquagénaires aussi. Pour autant, les moins de vingt ans, les "digital natives", sont nés avec et le téléphone est un véritable outil social pour eux.

Ainsi, il faut veiller à ce que cette consommation ou cette hyperconnexion ne devienne pas source de problème et de conséquences. Pour cela, il est important de prendre du recul et d'en limiter l'usage, en discutant avec vos amis autour d'un verre, sans les snober, par exemple. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.