1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pyrénées-Orientales : la police aux frontières demande à travailler en bermuda
1 min de lecture

Pyrénées-Orientales : la police aux frontières demande à travailler en bermuda

VU DANS LA PRESSE - En raison des fortes chaleurs, les douze policiers aux frontières qui travaillent au péage du Boulou, près de Perpignan, réclament une tenue plus légère au ministère de l'Intérieur.

Une voiture de police
Une voiture de police
Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
Camille Guesdon

Les policiers aux frontières qui contrôlent le péage de Boulou près de Perpignan ont fait une requête originale au ministère de l'Intérieur. Les agents de police ont demandé une tenue plus adaptée aux fortes chaleurs et souhaitent travailler en bermuda, selon les informations du Parisien. Robert Gili, le secrétaire départemental CGT-Police explique que "les  températures peuvent monter jusqu’à 45 degrés sur le bitume en été". 

En raison des fortes chaleurs, le syndicat de police a adressé plusieurs courriers au directeur interdépartemental de la Police aux frontières pour réclamer notamment, la mise en place de barnums et de points d'eau, ainsi que l'autorisation de porter une tenue plus légère, avec un bermuda comme c'est déjà le cas dans les départements d'Outre-Mer. 

Les agents de police souffrent encore plus de la chaleur quand ils portent leurs pantalons et grosses chaussures de service. Les douze agents de la police aux frontières qui exercent au péage du Boulou, attendent encore la réponse de leur direction.

Dans le respect du Code du travail, le code vestimentaire est fixé librement par les entreprises. Mais le cas des policiers est différent, puisque pour pouvoir changer de tenue, et donc porter un bermuda, il est impératif d'obtenir une autorisation du ministère de l'Intérieur.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/