1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Pourquoi la fonte du glacier Thwaites fait craindre un scénario catastrophe
1 min de lecture

Pourquoi la fonte du glacier Thwaites fait craindre un scénario catastrophe

En Antarctique Ouest, la fonte du glacier Thwaites, qui représente environ un quart de la France, inquiète particulièrement les scientifiques.

Le glacier Thwaites, dans l'Antarctique Ouest
Le glacier Thwaites, dans l'Antarctique Ouest
Crédit : HANDOUT / NASA / AFP
Pourquoi la fonte du glacier Thwaites fait craindre un scénario catastrophe
01:38
Pourquoi la fonte du glacier Thwaites fait craindre un scénario catastrophe
01:39
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Animateur

C'est un scénario catastrophe qui se profile à l'horizon. La fonte du glacier Thwaites, l'un des plus grands de la planète, est suivie par des satellites depuis 25 ans. Aujourd'hui, il diminue de 500 mètres par an.

Il faut dire qu'il est grand comme un quart de la France et que sa fonte est déjà responsable pour 4% de la montée des eaux. Cet immense glacier de l'antarctique Ouest est en effet rongé de l'intérieur. Les scientifiques se sont rendus compte qu'une immense cavité de 10 kilomètres sur 4 s'est creusée sous sa surface, libérant ainsi 14 milliards de tonnes de glace fondue dans les océans.

Évidemment, le réchauffement climatique est à l'origine du phénomène. Les eaux profondes qui deviennent moins froides continuent de provoquer sa fonte.

Thwaites est d'ailleurs l'un des glaciers de l'Antarctique qui disparaît le plus vite. Une étude vient de révéler son instabilité alors qu'il pourrait bientôt se détacher de la roche à laquelle il est accroché.

Quelles conséquences possibles ?

À lire aussi

Cela pourrait évidemment avoir des conséquences importantes. En effet, si cet énorme glaçon venait à fondre complètement, le niveau de la mer pourrait alors augmenter de 65 centimètres.

Mais le scénario catastrophe ne s'arrête pas là. Car Thwaites ne disparaîtra pas tout seul. Comme un effet domino, il entraînera avec lui d'autres glaciers de l'Antarctique, qui eux aussi fondront, avec à la clé une hausse du niveau des mers de plus de 3 mètres.

Le mouvement semble inéluctable. En revanche, celui-ci pourrait s'étaler sur des centaines voire des milliers d'années si on n'arrive pas à freiner le réchauffement de notre planète.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/