1 min de lecture Écologie

Corse : une "île" de déchets de 10 kilomètres des côtes

VU DANS LA PRESSE - Une "île" de détritus a été repérée au large des côtes corses et de l'île d'Elbe. Un phénomène récurrent dans cette zone, et difficile à nettoyer, affirme l'océanographe François Galgani.

Des déchets en Afrique du sud (illustration)
Des déchets en Afrique du sud (illustration) Crédit : GULSHAN KHAN / AFP
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
Journaliste

Une "île" de déchets d'une dizaine de kilomètres de longueur dérive au large de la Corse. Formé de plusieurs milliers de détritus, l'amas d'ordures se situerait entre Elbe et l'Île de beauté, selon France Bleu. Loin d'être exceptionnel, ce phénomène est "une situation chronique", précise François Galgani, responsable de l'Ifremer à Bastia au micro de France Bleu RCFM

"La disposition des courants fait que régulièrement on a de très fortes concentrations dans cette zone-là", explique ensuite le chercheur océanographe. Selon le biologiste, il n'est pas rare que les courants de Méditerranée nord-occidentale remontent le long des côtes italiennes, et passent ensuite par le canal de Corse, entraînant des "arrivées massives" de détritus en cas de "météo défavorable"

Mais contrairement aux gigantesques "continents de plastique", fruits de courants permanents observées en Atlantique et dans le Pacifique, celle située près de la Corse ne serait que temporaire. L'accumulation, assure François Galgani, serait ainsi "de l'ordre de quelques jours ou de quelques semaines, au maximum de deux trois mois". 

À lire aussi
Le tramway passant au pied du château des ducs de Bretagne à Nantes, le 30 avril 2019 élections municipales
Municipales : la maire de Nantes promet la gratuité des transports le week-end

Un nettoyage trop coûteux pour les déchets flottants

Cependant, les déchets marins "qui flottent" ne seraient pas recyclables. Le scientifique détaille encore sur France Bleu les raisons qui rendent les résidus en surface impossibles à traiter : "Il sont très dégradés, ce sont des matériaux très hétérogènes, il y a différents types de plastiques et donc ça coûte très très très très cher de recycler (...) ça ne se fera pas", explique-t-il. Néanmoins, ce dernier ajoute que les objets récupérés dans les fonds marins ont généralement plus de valeur et peuvent se revendre facilement. 

Le problème majeur restant les conséquences de la dégradation de tonnes de plastique dans les océans. Océane Couturier, membre de l'association Mer et Vivre, résume : "Ce plastique va s'accumuler dans les tissus des poissons, va diffuser ses produits toxiques, et nous derrière on va manger ces poissons.". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Méditerranée Corse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797683777
Corse : une "île" de déchets de 10 kilomètres des côtes
Corse : une "île" de déchets de 10 kilomètres des côtes
VU DANS LA PRESSE - Une "île" de détritus a été repérée au large des côtes corses et de l'île d'Elbe. Un phénomène récurrent dans cette zone, et difficile à nettoyer, affirme l'océanographe François Galgani.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/pollution-une-ile-de-dechets-de-10-kilometres-de-long-derive-au-large-de-la-corse-7797683777
2019-05-22 13:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/e1QyCZiQNW_n3ovtRy9tZA/330v220-2/online/image/2019/0522/7797683987_des-dechets-en-afrique-du-sud-illustration.jpg