1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Permis de conduire : bientôt la fin du retrait de points pour les petits excès de vitesse ?
2 min de lecture

Permis de conduire : bientôt la fin du retrait de points pour les petits excès de vitesse ?

Gérald Darmanin a réaffirmé cette semaine son souhait de ne plus enlever de points pour les excès de vitesse inférieurs à 5km/h.

Une voiture passe devant un radar (illustration)
Une voiture passe devant un radar (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Permis de conduire : bientôt la fin du retrait de points pour les petits excès de vitesse ?
00:04:24
Permis de conduire : bientôt la fin du retrait de points pour les petits excès de vitesse ?
00:04:24
Christophe Bourroux - édité par Florine Boukhelifa

Triste semaine avec disparition de la reine d'Angleterre, qui a appris a conduire sur une Rolls, une sublime Phantom IV. De Bentley à Jaguar, la monarque a pris place dans les plus belles voitures de la planète. Elle adorait conduire et pourtant, elle n'avait pas le permis, l'un des privilèges royaux. Pour le commun des mortels, ce document est obligatoire pour se mettre au volant et une nouveauté pourrait concerner des millions d'automobilistes.

Avant les vacances, Gérald Darmanin avait évoqué l'idée de ne plus enlever de points pour les excès de vitesse inférieurs à 5km/h. Une hypothèse qui a ressurgi dans une interview donnée à nos confrères de Sud-Ouest, dans laquelle le ministre de l'Intérieur persiste et signe. Il a ainsi annoncé que cela pourrait bien non seulement se mettre en place, mais en plus s'accélérer : le feu réglementaire vient de passer au vert.

Le conseil d'État estime en effet que la discussion parlementaire sur le sujet n'est pas nécessaire. La voie règlementaire suffirait, permettant ainsi d'accélérer la mise en place de la mesure, même si aucune date n'est prévue pour le moment. En tout cas, Gérald Darmanin met le pied sur l'accélérateur et espère même présenter sa réforme d'ici une quinzaine de jours au Président et à la Première ministre.

L'amende de 135 euros toujours prévue

Si cette mesure est adoptée, elle concernerait les excès compris entre 1 et 5 km/h au dessus de la vitesse autorisée. Typiquement, jusqu'à 135 au lieu de 130 sur autoroute par exemple. Ces petits excès de vitesse représentent un peu plus de 7 millions de contraventions, soit plus de la moitié des PV infligés par les radars chaque année, 58% très précisément. Plus globalement 95% sont des excès inférieurs à 20 km/h.

Pour justifier la suppression, le ministre explique que ces excès sont souvent involontaires. Finalement, il estime que cela est injuste pour la France "qui se lève tôt et qui n'a pas de transports en commun". En revanche, coté prévention Routière, la pilule a du mal à passer. "Cela serait un bien mauvais signe envoyé aux automobilistes", met ainsi en garde sa déléguée générale Anne Lavaud. Cela dit, si cette mesure passe, il y aura toujours une sanction financière, jusqu'à 135 euros.

Cette réforme annoncée pourrait également s'accompagner d'autres mesures, par exemple la possibilité de payer directement un PV sur le lieu de l'infraction ou encore intégrer le permis sur le téléphone portable afin d'accéder facilement aux informations sur les points. Pour finir un tour de vis pour les trafics de points en musclant les sanctions, notamment pour éviter que votre grand-mère se retrouve à votre place avec 10 points en moins sur son permis.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire