1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Passe sanitaire : sera-t-il nécessaire dans les lieux de culte ?
2 min de lecture

Passe sanitaire : sera-t-il nécessaire dans les lieux de culte ?

Les services du Premier ministre ont expliqué les modalités d'application du passe sanitaire dans les lieux de culte.

Une église à Lourdes (Hautes-Pyrénées)
Une église à Lourdes (Hautes-Pyrénées)
Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Ryad Ouslimani & AFP

Deux jours après les annonces d'Emmanuel Macron lundi 12 juillet, les modalités de mise en place du passe sanitaire en France se précisent de plus en plus. Après les supermarchés, les centres commerciaux, ou autre restaurants, la question des lieux de culte s'est posée également. Et sur ce cas précis, il semble que le précieux sésame ne soit pas obligatoire. 

Les service du Premier ministre ont précisé à l'AFP que le passe sanitaire ne sera pas nécessaire car ils bénéficient d'une "protection constitutionnelle", a expliqué Matignon à l'agence de presse, confirmant une information du Figaro. Les fidèles n'auront donc pas à présenter ce document, qui atteste d'un test Covid négatif ou d'une vaccination complète, pour aller prier.

En effet, les églises, mosquées, synagogue ou autres échappent à l'obligation du passe sanitaire car une entrave à leur accès constituerait une potentielle atteinte à la liberté de culte. Une précision déjà soulignée par deux fois par le Conseil d'État depuis le début de l'épidémie de Covid-19.

Les responsables religieux plaident pour le vaccin

En novembre 2020, la plus haute juridiction administrative française avait ainsi retoqué la jauge maximale de 30 personnes dans les cérémonies religieuses initialement imposée par le gouvernement. Dans leur décision, les juges avaient estimé que les activités exercées dans les lieux de culte "ne sont pas de même nature" que dans les cinémas ou les théâtres et que "les libertés fondamentales qui sont en jeu ne sont pas les mêmes".

À lire aussi

Auparavant, le Conseil d'État avait ordonné en mai 2020 de lever l'interdiction "générale et absolue" de réunion dans les lieux de culte, que le gouvernement voulait imposer dans le cadre du déconfinement progressif après la première vague.

Mardi soir, la Conférence des évêques de France (CEF) a pris note sur Twitter de cette exemption du passe sanitaire pour accéder aux églises. Elle "invite chacun à se mobiliser contre le virus et appelle les catholiques à se mobiliser en prenant leur propre responsabilité vis-à-vis du vaccin".

De son côté, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a publié un communiqué qui "appelle les imams et les responsables de mosquées de France à saisir toutes les occasions qui se présentent à eux pour inciter les fidèles à se faire vacciner".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/