1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Passe sanitaire dans les centres commerciaux : "Une mesure inéquitable", juge un représentant
1 min de lecture

Passe sanitaire dans les centres commerciaux : "Une mesure inéquitable", juge un représentant

INVITÉ RTL - Gontran Thüring, le délégué général du Conseil national des centres commerciaux (CNCC), regrette l'extension du passe sanitaire à certains établissements, alors qu'"aucun cluster n'a été constaté dans les centres commerciaux".

Une caissière portant un masque pour se protéger du coronavirus, dans un centre commercial
Une caissière portant un masque pour se protéger du coronavirus, dans un centre commercial
Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Passe sanitaire : Gontran Thüring déplore "une mesure inéquitable" dans les centres commerciaux
04:07
Christophe Pacaud - édité par Quentin Marchal

Il s'agit de l'une des mesures validées par le Conseil constitutionnel, qui a rendu son avis concernant le projet de loi sanitaire. Le passe sanitaire va bel et bien être mis en place à l'entrée de certains centres commerciaux, sur décision des préfets. Gontran Thüring, le délégué général du Conseil national des centres commerciaux, a estimé au micro de RTL Soir que "cette mesure est inéquitable".

"Les centres commerciaux sont toujours soumis à un protocole sanitaire très strict avec des mesures barrières, une jauge et le contrôle de la qualité de l'air et depuis le début de la crise. Aucun cluster n'a été constaté dans les centres commerciaux", a-t-il commencé par rappeler.

"On trouve cette mesure est inéquitable puisque les centres commerciaux ne sont pas traités comme les autres formes de commerce mais aussi entre les centres commerciaux eux-mêmes puisque ce sont les grands centres qui sont visés (par le passe sanitaire, ndlr) alors qu'ils sont les mieux équipés pour faire respecter les protocoles sanitaires", a vivement regretté Gontran Thüring.

Dans l'attente du décret d'application, le représentant des centres commerciaux estime que "si l'ensemble des départements étaient concernés, on note 350 centres sur 850 qui seraient concernés par cette mesure". Enfin, Gontran Thüring craint "un risque économique" car "un certain nombre de personnes, pour des raisons philosophiques ou pratiques, ne vont plus aller dans les centres commerciaux".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/