1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Paris : pourquoi le réaménagement du quartier de la Tour Eiffel dérange-t-il ?
2 min de lecture

Paris : pourquoi le réaménagement du quartier de la Tour Eiffel dérange-t-il ?

ÉCLAIRAGE - La mairie de Paris souhaite ajouter 17.000m² d'espaces verts et rendre 35.000m² aux piétons, elle se heurte à l'opposition qui estime que "ce projet n'est pas une priorité pour Paris".

Deux personnes faisant un pique-nique face à la Tour Eiffel à Paris.
Deux personnes faisant un pique-nique face à la Tour Eiffel à Paris.
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Paris : pourquoi le réaménagement du quartier de la Tour Eiffel dérange ?
03:06
Paris : pourquoi le réaménagement du quartier de la Tour Eiffel dérange ?
03:06
Arnaud Tousch - édité par Nicolas Barreiro

Le projet suscite la polémique. Une consultation citoyenne est en cours à Paris concernant le réaménagement du quartier de la Tour Eiffel et l'opposition tacle la municipalité. La mairie de Paris veut végétaliser tout le quartier autour du monument, planter des arbres et ajouter 17.000m² d'espaces verts et rendre 35.000 m² d'espace aux piétons, ce qui signifie également supprimer les voitures.

Aujourd'hui, si vous êtes sur l'esplanade du Trocadéro, devant vous au loin se dresse le monument visité tout de même par 7 millions de personnes chaque année et les automobilistes peuvent encore rouler devant la Tour Eiffel. D'ici 2023, ce ne sera plus le cas.

Le pont qui traverse la Seine aussi sera végétalisé et seuls pourront passer les bus, les taxis, les vélos et bien entendu les piétons. Mais ce sera terminé pour les voitures. Ce projet coute 107 millions d'euros. Il était dans les cartons depuis 2019 et ressurgit à cause de la consultation citoyenne et l'opposition s'en donne a cœur joie.

Qui s'y oppose ?

La droite, l'extrême gauche sont formellement opposés au projet, tout comme Pierre-Yves Bournazel, député de Paris et président du groupe indépendants et progressistes, qui demande un moratoire immédiat. "Ce projet n'est pas une priorité pour Paris", affirme-t-il. 

À écouter aussi

"La priorité pour Paris, c'est la propreté des rues, des travaux mieux organisés, investir pour nos écoles… Cet argent devrait être utilisé autrement. Au moment où la ville est endettée, la priorité des dépenses doit aller directement au service des Parisiens, pas des grands projets qui ne vont pas améliorer la situation".

Entre 2019 et 2021 la facture s'est alourdie de 35 millions, la faute notamment à l'inflation selon Emmanuel Grégoire, le premier adjoint qui assume cette dépense nécessaire pour rénover tout un quartier. "Il y a de l'incertitude et, pardon de plaider une sorte d'indulgence, la Tour Eiffel est un site suffisamment exceptionnel et complexe pour qu'on s'autorise un peu d'agilité sur ces sujets. Le sujet à la fin sera de savoir si ça a été utilement dépensé et si les gens trouvent ça beau et utile", affirme l'adjoint. Ce projet englobe touche tout de même 3 arrondissements de la capitale.

Les autres projets dans la capitale

D'autres projets devraient voir le jour prochainement à Paris, à commencer par la Tour Triangle, une immense tour dont la construction commencera à la fin de l'année. Elle sera installée près de la porte de Versailles là où ont lieux tous les grands salons parisiens. Ce projet avait fait l'objet de nombreuses protestations mais il va désormais se faire.

De plus, une forêt urbaine sera créée derrière la gare Montparnasse d'ici 2024. En revanche celle à côté de l'opéra Garnier ou devant l'hôtel de ville ne verront probablement jamais le jour.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/