1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Paris : l'exode des familles avec enfants en bas âge prend de l'ampleur
1 min de lecture

Paris : l'exode des familles avec enfants en bas âge prend de l'ampleur

ENQUÊTE RTL - Les écoles parisiennes enregistrent une baisse d'inscriptions inédite, traduction d'un exode amplifié par la crise sanitaire.

Photo prise le 23 janvier 2018 près de la tour Eiffel et des tours du quartier de Beaugrenelle à Paris.
Photo prise le 23 janvier 2018 près de la tour Eiffel et des tours du quartier de Beaugrenelle à Paris.
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Paris : l'exode des familles avec enfants en bas âge prend de l'ampleur
01:43
Paris : l'exode des familles avec enfants en bas âge prend de l'ampleur
01:43
Aurélia Valarié - édité par Jérémy Billault

À la rentrée, les écoles parisiennes ont enregistré une baisse record : 6.000 écoliers de moins par rapport à la précédente année scolaire. La capitale se vide petit à petit de ses habitants, entre les confinements successifs, le développement du télétravail, les prix exorbitants de l'immobilier, beaucoup ont décidé de s'installer ailleurs. 

Souvent, il s'agit de familles avec de jeunes enfants qui décident de partir. Avec le même budget, elles trouvent plus grand ailleurs. Julien, par exemple, a quitté la ville dans laquelle il a passé sa vie après être devenu papa pour la troisième fois.

"J'ai échangé un appartement de 50m² contre une maison de 150m² et un terrain de 3.000 m² et une piscine immense", explique-t-il au micro de RTL. La maison lui a coûté 650.000 euros, son appartement en valait 500.000. 

Plus de temps pour vendre un bien à Paris

Pas de chiffres officiels, mais cet exode est perceptible lorsque l'on interroge les agents immobiliers, qui disent mettre trois fois plus de temps à vendre un bien. "Aujourd'hui, pour un 35m², 40m², on va mettre un mois contre une semaine et demie avant le Covid", témoigne l'un d'entre eux. 

À lire aussi

Enfin, selon les données de l'Académie de Paris, 6.000 élèves en moins ont été inscrits en école primaire, 1.000 pour le collège et aucun changement pour le lycée. La preuve que les familles avec des enfants en bas âge sont les plus nombreuses à partir.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/