2 min de lecture Société

Orthographe : un accent très circonflexe

D’où vient l’accent circonflexe ? A-t-il toujours existé en français ? Muriel Gilbert revient sur ce drôle de signe en forme de chapeau chinois…

GILBERT_245x300 Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Orthographe : un accent très circonflexe Crédit Image : Thinkstock | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

"Bonjour Muriel", m’écrit Jiji36, sur le site RTL.fr. "Parmi les mots suivants : Cape, Nappe, Pape, Râpe, Sape, Tape, Vape, seul Râpe prend un accent. Pourquoi ? Et est-il toujours nécessaire de le mettre ?" Il s’agit très précisément d’un accent circonflexe. Voyons d’abord d’où il vient. Ce signe en forme de chapeau chinois est apparu en français au XVIe siècle, mais il s’est vraiment installé dans notre langue qu’à partir du XVIIIe siècle, donc relativement récemment. Il peut se rencontrer sur les voyelles "a", "e", "i", "o", "u", mais pas sur le "y".

Je ne sais pas d’où Jiji36 tient cette liste, mais il faut préciser que la "râpe" dont il ou elle parle (Jiji, est-ce masculin ou féminin ?), la râpe à fromage, pas le rap que l’on écoute, vient du verbe latin "raspare", qui a donné en français du Moyen Age "rasper", qui a fini par se prononcer "raper", tandis que le "s" disparu était transformé en accent circonflexe.

La même aventure est arrivée à "hôpital", par exemple, qui s’écrit avec un accent circonflexe sur le "o" en français moderne, mais qui s’écrivait "hospital" jusqu’au XVIIIe siècle. Et d’ailleurs, plusieurs mots de la même famille ont gardé leur "s", tels "hospitaliser", "hospitalisation" et même "hospitalier", "hospitalité", car tous ces mots ont la même racine : comme "hôte" et "hôtel", où l’on retrouve l’accent circonflexe, ils descendent tous du latin "hospes", "hospitem", qui veut dire "hôte", justement. Même le mot "otage", étrangement, qui lui n’a ni "s" ni accent circonflexe, a la même racine. Un otage est une sorte d’hôte – forcé.

L'accent circonflexe, mémoire de lettres latines

À lire aussi
Une piscine mobile pour apprendre à nager société
VIDÉO - Un camion-piscine pour apprendre à nager

Il existe en français quantité d’autres accents circonflexes en mémoire de lettres latines disparues. L’accent circonflexe de la "fête", par exemple, témoigne de la disparition du "s" que l’on retrouve dans "festif", "festival", "festivité" ; idem pour "fenêtre", qui s’écrivait "fenestre", comme dans "défenestrer". 

Quand l’accent porte sur un "u", comme pour l’adjectif "mûr" ou le nom "dû", au-delà de l’avantage de différencier ces mots de leurs homonymes ("c’est mon dû"; mais "du pain" ; "un fruit mûr", mais "le mur de la maison"), l’accent témoigne de la disparition d’une autre lettre : le "e". L’adjectif "mûr" en effet jusqu’au XVIIe siècle s’écrivait "meur", et dû s’écrivait "deu". 

Une autre amie des mots, Marie-Laure, se demande pourquoi "râteau" prend un accent circonflexe et pas "ratisser". Je sais que le suspense est à la limite du supportable, mais je répondrai demain !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société langue française Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797749036
Orthographe : un accent très circonflexe
Orthographe : un accent très circonflexe
D’où vient l’accent circonflexe ? A-t-il toujours existé en français ? Muriel Gilbert revient sur ce drôle de signe en forme de chapeau chinois…
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/orthographe-un-accent-tres-circonflexe-7797749036
2019-06-01 10:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BXu1IT2IJ5HaVY2z2ld0Mg/330v220-2/online/image/2014/1212/7775850454_les-stylos-a-plume-refont-leur-apparition-dans-les-brocantes.jpg