3 min de lecture Société

Noyades : quelles sont les précautions à prendre ?

Avec le pic de chaleur, il faut faire particulièrement attention aux risques de noyades. Surveillance, équipements adaptés et forme physique sont les maîtres mots de la prévention.

Une plage de Saint-Laurent-du-Var interdite à la baignade, en juillet 2012 (illustration).
Une plage de Saint-Laurent-du-Var interdite à la baignade, en juillet 2012 (illustration). Crédit : VALERY HACHE / AFP
Coline Daclin Journaliste

Avec le pic de chaleur cette semaine, l'envie de se baigner se fait sentir plus que jamais. Mais avant tout, il faut être prudent face au risque de noyade. Selon le ministère des Sports, "la période post confinement a permis de constater des comportements à risques", alors que les piscines municipales ne rouvrent que progressivement.

Rien que cette semaine, un trentenaire est décédé dans l'Hérault, un enfant de 3 ans a été hospitalisé dans le Béarn et un autre de 6 ans a été retrouvé mort en Indre-et-Loire. Selon le réseau de surveillance OSCOUR, 320 passages aux urgences ont été constatés entre le 1er juin et le 14 juillet pour noyade. 

Les plus à risques ? Les jeunes. La noyade accidentelle constitue la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans, selon le ministère des Sports. Pour limiter les risques, il faut donc prendre certaines précautions.

Bien équiper les enfants, et les surveiller

La première recommandation pour les enfants, c'est de leur apprendre à nager le plus tôt possible. Mais même s'ils savent nager, il faut les surveiller. Le ministère des Sports conseille de se baigner en même temps que votre enfant, et de toujours rester avec lui quand il joue au bord de l'eau. Et surtout, ne jamais le quitter des yeux, même rapidement.

À lire aussi
Frédéric Edelstein, ancien directeur du cirque Pinder, dompteur de fauves animaux
Animaux sauvages dans les cirques : "L'itinérance leur apporte quelque chose", dit Frédéric Edelstein

Les jeunes enfants doivent être équipés de brassards ou d'autres protections flottantes. Attention toutefois si vous cumulez brassards et bouée ou ceinture : il existe un risque que l'enfant ne puisse pas se relever, une fois la tête dans l'eau. En bateau ou pour toute activité sur l'eau, tout le monde doit également porter des gilets de sauvetage. 

Ne pas se surestimer

Dans l'eau, il ne sert à rien de jouer au plus fort. Un bon nageur en piscine peut se retrouver facilement en difficulté en mer ou en rivière. Quand on va se baigner, il est important d'évaluer sa forme physique, et celle des autres qui nous accompagnent. Une crampe ou un malaise sont vite arrivés. Par ailleurs, il est déconseillé de se baigner après avoir consommé de l'alcool ou être resté longtemps au soleil

Pour éviter d'être surpris, il faut aussi respecter strictement les niveaux de vigilance indiqués par les drapeaux. Évitez d'aller dans l'eau quand le drapeau est orange, et n'y allez vraiment pas quand il est rouge. Privilégiez toujours les zones de baignade surveillées plutôt qu'isolées, car, en cas de problème, vous êtes sûr que les secours pourront intervenir. 

Les drapeaux de baignade
Les drapeaux de baignade Crédit : Ministère des Sports

De même, il faut être vigilant aux courants, car ceux-ci peuvent vous surprendre. Sur le littoral aquitain, les courants des baïnes, qui vous emportent vers le large, sont particulièrement dangereux. Il est conseillé dans ces cas-là d'attirer l'attention des sauveteurs et se laisser porter par le courant sans lui opposer de résistance ou de nager latéralement pour rejoindre la plage.

Pour les piscines, acheter un système de sécurité

Si vous avez une piscine partiellement ou entièrement enterrée, vous êtes dans l'obligation de mettre en place un dispositif de sécurité. Il peut s'agit d'une barrière de protection, d'une bâche de sécurité, d'un abri fermé de type véranda ou d'un système d'alarme sonore. Même si ces dispositifs peuvent vous paraître contraignant, il est important de les conserver car un accident est vite arrivé. 

En revanche, les piscines posées sur le sol, gonflables ou démontables ne sont pas concernées. Dans ce cas, soyez encore plus vigilant.

Chaque année, les noyades accidentelles sont responsables d’environ 1 000 décès. En 2019, le ministère des Sports a lancé le plan "Aisance Aquatique" qui vise à prévenir les risques de noyade, en proposant notamment des stages pour les enfants. Une campagne de prévention a également été lancée, avec des affiches, des vidéos ou encore des spots radios. Le message de la campagne 2020 est "Vous tenez à eux, ne les quittez pas des yeux".

Lire la suite
Société Noyade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants