2 min de lecture Noyade

Noyade : pourquoi tout le monde peut être touché

Le nombre de noyades accidentelles explose et, de plus en plus, touche tout le monde, qu'importe l'âge et le niveau de natation.

La noyade est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 15 ans
La noyade est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 15 ans Crédit : AFP / Archives, Denis Charlet
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

Un homme de 30 ans s'est noyé au Lac Léman, mercredi 31 juillet. Le même jour, une petite fille de 2 ans a coulé dans une piscine privée dans le Var. Un peu plus au sud, en Corse, les policiers ont chiffré trois décès par noyade en une demi-journée. Les victimes étaient âgées de 55 à 76 ans, l'une d'entre elles étaient un ancien sapeur-pompier volontaire d'Evreux. 

Le nombre de noyades accidentelles explose. Il a bondi de 30% entre l'été 2015 et l'été 2018. Elles ont été mortelles dans un quart des cas. Et la noyade peut toucher tout le monde, qu'importe l'âge et le niveau de santé. 

Les personnes les plus à risque sont autant les enfants que les jeunes hommes entre 15 et 30 ans. Car, comme beaucoup d'adultes bon nageurs, ils surestiment leurs capacités et sous-estiment largement les dangers

Car la noyade, majoritairement, se produit à cause d'un épuisement. Il n'y a donc aucune différence entre une personne entraînée et une autre qui l'est moins, excepté le temps de noyade. La première va résister plus longtemps, mais finira par se noyer si elle n'est pas secourue assez rapidement. 

Danger de la baignade en eau froide

À lire aussi
Canal de l'Ourcq (illustration) Seine-Saint-Denis
Noisy-le-Sec : disparition d'un jeune homme de 17 ans après une bagarre

Il est également nécessaire de différencier le type d'eau. Un bon nageur en piscine peut être un mauvais nageur en mer, ou dans un lac, comme déclare le Bureau de préventions des accidents. La rivière est, par exemple, particulièrement dangereuse puisqu'elle réunit deux facteurs à risque de noyade : une eau généralement froide, et le courant. 

La baignade en eau froide entraîne une difficulté à coordonner les membres qui nagent et la respiration. Tous les muscles sont ainsi mobilisés. En cas de fort courant ou de fatigue, le nageur peut plus facilement que dans d'autres eaux avoir des difficultés à se maintenir à la surface, ce qui provoque de la panique. 

Le courant est également traître. Le réflexe des personnes qui se font emporter est de nager contre celui-ci. En réalité, il est conseillé de se laisser dériver et de rejoindre son point de départ à pied, une fois au bord. 

Une attention particulière

Enfin, personne n'est à l'abri d'une crise de panique, d'un malaise ou d'un accident cardiovasculaire une fois qu'il est dans l'eau, ce qui peut également amener à une noyade. 
 
Pour éviter au maximum les risques, il est conseillé d'être extrêmement prudent avant de se baigner, de ne pas aller nager au large seul, et de rester attentif à tous les signes extérieurs de fatigue, comme à ses proches. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Noyade Mer Piscine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants