1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Ou, ni...ni... : comment accorder un verbe dont les sujets sont coordonnés ?
2 min de lecture

Ou, ni...ni... : comment accorder un verbe dont les sujets sont coordonnés ?

« Mais enfin les enfants, on accorde un verbe avec son sujet ! » : voilà bien une phrase que les enseignants serinent à leurs élèves. Il suffirait donc de trouver ce fameux sujet et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Oui mais voilà, ce n’est pas toujours aussi simple (et c’est pour ça que c’est rigolo, aussi).

Orthographe
Orthographe
Crédit : PIXABAY
Ou, ni...ni... : comment accorder un verbe dont les sujets sont coordonnés ?
03:08
Lisa Kamen

Parfois le verbe n’est pas commandé par un seul sujet, mais plusieurs. C’est notamment le cas des sujets coordonnés. Coordonnés ? Je vous vois faire la moue. Alors pour rappel, coordonnés signifie reliés par une conjonction de coordination

Vous vous souvenez de ce petit troll d’Ornicar, grand habitué des salles de classe ? Il permet aux élèves de mémoriser la liste des conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni et car. Si je l’appelle troll, c’est qu’il provoque aussi au passage quelques erreurs : des "ou" affublés d’un accent grave, des "et" transformés en "est", etc. Mais bon, ne crachons pas dans la soupe. Les moyens mnémotechniques ne sont pas légion et ont presque tous leurs limites.

Un verbe peut donc avoir pour sujets deux mots coordonnés. Aucune difficulté quand ils le sont par le mot "et" : le verbe prend alors évidemment la marque du pluriel. L’affaire se corse quand les mots du sujet sont liés par "ou"  ou par "ni, ni" , car ces conjonctions peuvent signifier une exclusion. Alors comment faire ?

Tout est question de sens… comme toujours.

Si le mot « ou » est exclusif, on accorde le verbe au singulier ! Il faudra écrire : le maire ou le préfet se rendra sur le terrain, puisque c’est l’un ou l’autre, pas les deux en même temps. Au contraire, on mettra au pluriel si on peut dire "l’un et l’autre". Exemple : la puissance ou la gloire peuvent faire perdre la tête, car oui, l’une et l’autre peuvent faire perdre la tête. Il existe un dernier cas dans lequel "ou" réunit deux synonymes : Elvis Presley ou le King a chanté de belles chansons. Au singulier bien sûr, car il s’agit de la même personne.

À lire aussi

De la même façon, c’est le sens qui prime quand on coordonne les sujets avec "ni...ni...".  Exemple : Ni Marina ni Gabriel n’a été élu délégué de classe. Cela signifie qu’il n’y a pas de délégué. L'élection n'a pas permis de choisir. Il faut donc logiquement utiliser le singulier. En revanche si l'on écrit "ni le piano ni la trompette ne plaisent à Juliette", le sujet prend la marque du pluriel car l’un et l’autre ne lui plaisent pas.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/