1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Gilets jaunes" : les Champs-Élysées sont partiellement bloqués, des tensions
1 min de lecture

"Gilets jaunes" : les Champs-Élysées sont partiellement bloqués, des tensions

Plusieurs centaines de manifestants du mouvement des "gilets jaunes" ont descendu les Champs-Élysées samedi 17 novembre pour protester contre la hausse des taxes sur les carburants. Certains d'entre eux tentent de rejoindre l'Élysée.

Une centaine de manifestants ont bloqués partiellement les Champs-Élysées samedi 17 novembre 2018
Une centaine de manifestants ont bloqués partiellement les Champs-Élysées samedi 17 novembre 2018
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Sylvain Zimmermann & AFP

C'est l'une des images fortes de la journée. L'avenue des Champs-Élysées a été partiellement bloquée à la circulation samedi 17 novembre. Quelque centaines de manifestants du mouvement des "gilets jaunes" qui protestent contre la hausse des taxes sur les carburants ont descendu l'avenue, certains prenant la direction de l'Élysée.

Une dizaine de camions de police ont été installés en travers de la chaussée alors que des groupes de gilets jaunes venant de l'Arc de Triomphe descendaient les Champs-Élysées, a constaté une journaliste de l'AFP. Certains chantaient La Marseillaise quand d'autres hurlaient "paie ton ISF !"

Sur les trottoirs, des touristes ont regardé passer les manifestants d'un œil amusé : "Je ne sais pas exactement pourquoi ils manifestent mais c'est une bonne chose. Ils font entendre leur voix", pour Cody, une New-Yorkaise de 26 ans. L'ambiance était bon enfant, puis des tensions ont ensuite commencé à apparaître. Une centaine de gilets jaunes tentant de se rendre à l'Élysée.

Au total, en France, quelque 282.000 "gilets jaunes" protestent samedi dans toute la France contre la hausse des taxes sur le carburant et la baisse du pouvoir d'achat. Plus de 2.000 rassemblements ont été recensés.

À écouter aussi

Le mouvement a été entaché par plusieurs incidents. La journée a été endeuillée par la mort d'une manifestante heurtée par une automobiliste sur un barrage, à Pont-de-Beauvoisin en Savoie. 227 personnes ont également été blessées à différents points de blocage, dont 6 grièvement. Il y a eu 117 interpellations et 73 gardes à vue, a annoncé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.