1 min de lecture Homicide

Mort de Marie Trintignant : des féministes lui rendent hommage 16 ans après

Des féministes rendent hommage à Marie Trintignant au cimetière du Père Lachaise, 16 ans après sa mort. En 2018, 121 femmes sont mortes sous les coups de leur compagnon ou ex-compagnon.

Marie Trintignant, ici en janvier 2001
Marie Trintignant, ici en janvier 2001 Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Petit Biscuit et AFP

À quelques semaines d'un Grenelle sur les violences conjugales, des féministes rendent hommage à Marie Trintignant, qui est décédée il y a 16 ans sous les coups de son compagnon Bertrand Cantat. Son meurtre a été "un électrochoc" dans la société, selon Florence Montreynaud du collectif "Encore féministes !" qui appelle à une mobilisation plus forte contre les féminicides.

"Comme chaque année, nous irons cet après-midi au Père-Lachaise déposer des fleurs sur sa tombe et nous discuterons ensuite entre féministes dans un café. Nous ne sommes jamais très nombreuses car elle a été tuée un 1er août", explique-t-elle. 

Selon Florence Montreynaud, la France est "en retard par rapport à des pays d'Europe du Nord ou à l'Espagne" concernant les violences faites aux femmes. En Espagne, la justice a mis en place un bracelet électronique qui permet de maintenir à distance les conjoints violents. La garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a annoncé, début juillet, son intention de mettre en place ce même dispositif en France. En 2018, 121 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon. 

"Il y a un très grand secteur associatif mais qui a peu de moyens. On manque de logements sécurisés pour mettre les femmes à l'abri. La justice ne prend pas de mesures d'éloignement assez rapides contre les hommes", poursuit la membre du collectif féministe.

À lire aussi
Un Code pénal (illustration) justice
Violences conjugales : doit-on inscrire le terme "féminicide" dans le Code pénal ?

Face à la mobilisation des associations, le gouvernement avait annoncé début juillet la tenue d'un Grenelle des violences conjugales à partir du 3 septembre. L'été dernier, le chanteur de Noir désir Bertrand Cantat avait écourté sa tournée alors que des manifestations se tenaient avant ses concerts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Homicide Hommage Bertrand Cantat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants