1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Miss France 2021 : Jean-Pierre Foucault "consterné" par les tweets antisémites
1 min de lecture

Miss France 2021 : Jean-Pierre Foucault "consterné" par les tweets antisémites

DOCUMENT RTL - L'animateur de la soirée sur TF1 s'est indigné des propos haineux et a condamné fermement les commentaires antisémites visant April Benayoum, dauphine de Miss France 2021.

Miss Provence, April Benayoum, le 19 décembre 2020
Miss Provence, April Benayoum, le 19 décembre 2020
Crédit : AFP
Miss France 2021 : Jean-Pierre Foucault "consterné" par les tweets antisémites
00:42
Laurent Marsick - édité par Louis Chahuneau

Alors qu'Amandine Petit, Miss Normandie, a remporté le concours Miss France 2021 samedi 19 décembre, un évènement a entaché la soirée. Des commentaires antisémites ont visé April Benayoum, Miss Provence et dauphine de Miss France 2021, sur les réseaux sociaux, et ont fait réagir de nombreuses personnalités médiatiques et politiques.
L'animateur de la soirée sur TF1, Jean-Pierre Foucault a réagi auprès de RTL, au sujet des commentaires visant April Benayoum. Il s'est dit "totalement consterné". "Je n'ai pas pu le voir car j'étais à l'antenne, vous l'imaginez, mais en rentrant à l'hôtel, j'ai regardé ce qui s'est passé sur les réseaux sociaux" et "je trouve cela profondément scandaleux !". 

Alors que TF1 a condamné les injures racistes, l'animateur de TF1 "a condamné fermement ces propos haineux et antisémites". "Mais à quelle époque sommes nous ? Cette jeune fille, très naïvement, a dit très logiquement quelles étaient ses origines et ça a joué jouer contre elle. Et surtout, ça a été au-delà de tout ce que l'on aurait pu imaginer. Malheureusement, l'anonymat règne sur les réseaux sociaux et c'est vrai qu'en mettant une cagoule, on peut dire tout ce qu'on a envie de dire. Même les pires horreurs."

"La justice leur fera ouvrir grand les yeux"

"Je ne vois qu'une jeune femme française participant à un concours qui en fait rêver tant d'autres. Je ne vois que cela", a tweeté le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti. "Que ceux qui y voient l'opportunité de déverser leur haine antisémite sachent que la justice leur fera ouvrir grand les yeux", a ajouté le garde des Sceaux.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, "profondément choqué", a affirmé que "les services de police et de gendarmerie sont mobilisés" tandis que la ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa a indiqué qu'elle adressait au procureur un signalement sur la base de l'article 40 du code de procédure pénale, imposant à toute autorité publique de signaler une infraction dont elle a connaissance.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/