1 min de lecture Manifestations

Marches des libertés : 500.000 manifestants défilent dans les rues en France

Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé ce samedi 28 novembre à Paris et dans toute la France pour réclamer le retrait du projet de loi "Sécurité globale" et contre les violences policières.

Des manifestants sur la place de la République à Paris le 28 novembre 2020 lors d'une manifestation contre le projet de loi "sécurité globale"
Des manifestants sur la place de la République à Paris le 28 novembre 2020 lors d'une manifestation contre le projet de loi "sécurité globale" Crédit : Alain JOCARD / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Les "marches des libertés" contre le texte de loi "sécurité globale"et les violences policières ont rassemblé samedi 28 novembre 500.000 manifestants dans toute la France, selon les organisateurs. 

La coordination "StopLoiSécuritéGlobale", qui rassemble notamment des syndicats de journalistes et des associations de défense des droits humains, fait état de 200.000 manifestants à Paris alors que le ministère de l'Intérieur avait annoncé plus tôt 133.000 participants en France et 46.000 dans la capitale.

"C'est le peuple de la liberté qui a marché dans toute la France pour dire au gouvernement qu'il ne veut pas de sa loi Sécurité Globale, qu'il refuse la surveillance généralisée et les drones, qu'il veut pouvoir filmer et diffuser les interventions des forces de l'ordre", a affirmé la coordination dans un communiqué. Elle a "fermement" dénoncé les "quelques dégradations et violences à Paris et à Lyon, notamment "des violences contre des policiers sur la place de la Bastille" après la fin de la manifestation.

Macron interpellé

La coordination a par ailleurs affirmé que "ce mouvement n'en est qu'à ses balbutiements", annonçant que "la liesse populaire et la foule scandant des slogans heureux et plein d'espoirs nous imposent de poursuivre ce combat dans les prochains jours pour l'État de droit, pour la démocratie, pour la République". 

À lire aussi
Russie
Russie : emprisonné, Navalny dénonce le "palais de Poutine" et appelle à manifester

Elle s'est adressée au président Emmanuel Macron, l'appelant à "entendre le peuple, descendu dans la rue en masse ce samedi 28 novembre pour défendre les libertés, toutes les libertés".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Sécurité Police
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants