1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Lutte contre l'homophobie : la carte d'Europe des droits des LGBTQ+
2 min de lecture

Lutte contre l'homophobie : la carte d'Europe des droits des LGBTQ+

À l'occasion de la Journée internationale de lutte contre l'homophobie, l'ILGA-Europe réalise un classement des pays européens en terme de droits des LGBTQ+. Malte arrive en tête.

La carte sur les respects des droits des personnes LGBTQ+.
La carte sur les respects des droits des personnes LGBTQ+.
Crédit : Rainbow Map 2022
Sandra Cazenave
La carte sur les respects des droits des personnes LGBTQ+.
La carte sur les respects des droits des personnes LGBTQ+.
Crédit : Rainbow Map 2022

La Journée internationale de lutte contre l'homophobie est l'occasion de faire un point sur la situation des droits des LGBTQ+ à l'échelle européenne. Le classement annuel réalisé par l'ILGA-Europe, la branche européenne de l'association internationale lesbienne et gay, offre un état des lieux.


Pour réaliser son étude, l'ILGA attribue une note sur 100 points aux pays européens, en prenant en compte 66 critères, regroupés en catégories : l’égalité des droits, la famille, la lutte contre les discours et les crimes haineux, la reconnaissance légale des différents genres, le respect de l’intégrité physique des personnes, la place accordée dans la société publique et le droit d’asile, l'égalité face au mariage ou encore les politiques anti-discriminations, qu'elle agrège pour en faire un pourcentage. À 100%, l'égalité entre les personnes LGBTQ+ et hétérosexuelles est atteinte. À 0%, c'est l'inverse.

En haut du classement 2022, on trouve toujours Malte (92%) où le mariage et l’adoption sont accessibles, sans restriction, aux lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres. L'île est suivie par le Danemark (74%), qui fait un saut de 7 places en incluant notamment dans le code pénal l'orientation sexuelle, l'identité de genre, l'expression de genre et les caractéristiques sexuelles comme facteurs aggravants des crimes de haine ; puis la Belgique (72%) où la Wallonie a récemment adopté 16 mesures destinées à soutenir les personnes LGBTQ+. 

L'Azerbaijan en bas du classement

La France remonte dans le classement et arrive en cinquième position (65%). Une amélioration due à l'interdiction des "thérapies de conversion" basées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre.

À lire aussi

Tout en bas de la liste, on retrouve la Russie (8,45%) - où les unions entre personnes de même sexe sont proscrites et qui a instauré une loi contre la "propagande" homosexuelle auprès des mineurs -, l'Arménie (7,50%) où l'homosexualité reste un sujet tabou, la Turquie (4%) où la communauté turque LGBTQ+ est la cible de prédilection du  gouvernement, et l'Azerbaijan (2,41%) où l'homosexualité est violemment réprimée (même si elle n'est pas interdite par la loi).

L'association rappelle que des lacunes importantes subsistent : 20 pays sur 49 n'ont toujours aucune protection contre les crimes de haine fondés sur l'orientation sexuelle.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.