1 min de lecture Droit au logement

Logement : "La rue c'est la mort", dit Jean-Baptiste Eyraud sur RTL

INVITÉ RTL - Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de l'association Droit au Logement, rejette la faute sur l'État et les politiques d'urbanisme pour les 4 millions de Français qui sont mal-logés.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
L'invité de RTL Soir du 25 décembre 2019 Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon édité par Maeliss Innocenti

Une manifestation a été organisée ce mercredi 25 décembre devant le ministère du Logement pour contraindre l'État à agir et à donner un toit décent aux 4 millions de Français qui sont encore aujourd'hui mal-logés, alors qu'il y a 3,1 millions de logements vacants en France.

Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de l'association Droit au Logement (DAL), faisait partie des manifestants. Pour lui, le premier responsable de cette situation, c'est l'État, "ceux qui font les lois et le budget du logement, qui ont laissé filer la spéculation immobilière et les gains d'argent dans le logement cher plutôt que le droit au logement".

Dans ce qu'il qualifie de "drame social", Jean-Baptiste Eyraud n'épargne pas les mairies dont "les politiques d'urbanisme participent à cette éviction des ménages modestes" des centres économiques.

"La rue, c'est la mort", clame le porte-parole de l'association Droit au Logement. "On a 15 ans d'espérance de vie quand on vit dans la rue. On meurt à un âge moyen de 48 ans. C'est criminel", a-t-il insisté. Réclamant l'application réelle de la loi sur le Droit au logement opposable (Dalo) et de la loi de réquisition des logements vacants, qui permettraient d'abriter les centaines de milliers de personnes qui vivent dans la rue. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Droit au logement Logement Pauvreté
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants