1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 8h - Strasbourg : masque et passe sanitaire, le casse-tête du marché de Noël
1 min de lecture

Les infos de 8h - Strasbourg : masque et passe sanitaire, le casse-tête du marché de Noël

REPORTAGE - À Strasbourg, le masque est déjà obligatoire, notamment à l'occasion du marché de Noël, un casse-tête pour certains badauds.

Le marché de Noël à Strasbourg (décembre 2003)
Le marché de Noël à Strasbourg (décembre 2003)
Crédit : THOMAS WIRTH / AFP
Le journal RTL de 8h du 27 novembre 2021
10:05
Les infos de 8h - Strasbourg : masque et passe sanitaire, le casse-tête du marché de Noël
10:05
Stéphane Geneste - édité par William Vuillez

C'est un air de déjà vu, le masque est de nouveau obligatoire à partir de ce samedi 27 novembre dans les rues fréquentées de Paris ou encore dans les manifestations ou sur les marchés. Les centres villes de Libourne ou de Bordeaux devront rejoindre cette liste samedi. À Strasbourg, le masque est déjà obligatoire, notamment à l'occasion du marché de Noël. Entre le port du masque et le passe sanitaire, difficile pour les badauds de comprendre toutes les règles. 

Au pied de la cathédrale, un groupe de dix Français trinque au milieu des chalets, mais normalement c'est interdit, il faut aller dans une zone soumise à passe sanitaire. "Officiellement ils n'ont pas le droit de déguster ici, je pense que ça va être compliqué à faire appliquer", explique Victor depuis son chalet. 

C'est encore plus compliqué avec les touristes allemands, à qui la police essaye d'expliquer qu'on ne peut pas boire son vin chaud n'importe où. Il faudra encore quelques jours de réglages sur le marché de Noël.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - Le nouveau variant du Covid-19, baptisé "Omicron", représente un risque "élevé à très élevé" pour l'Europe, a prévenu vendredi 26 novembre au soir l'agence de santé de l'UE.

À lire aussi

Guadeloupe - Le gouvernement est "prêt" à parler de l'autonomie de la Guadeloupe, département touché par une crise née du refus à l'obligation vaccinale, a annoncé vendredi le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu.

Affaire Nicolas Hulot - Le justice a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire ce vendredi 26 novembre à la suite des accusations de viols et d'agressions sexuelles visant l'ancien ministre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/