1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 8h - Nice : la municipalité part en guerre contre les dépôts sauvages
2 min de lecture

Les infos de 8h - Nice : la municipalité part en guerre contre les dépôts sauvages

La ville de Nice va se servir de l'intelligence artificielle pour repérer et punir les dépôts sauvages.

Plus de 7.000 tonnes de déchets polluent la plaine de Carrières-sous-Poissy, victime de dépôts sauvages (illustration).
Plus de 7.000 tonnes de déchets polluent la plaine de Carrières-sous-Poissy, victime de dépôts sauvages (illustration).
Crédit : Alban Bernard - dechargeonslaplaine.fr
À Nice, la municipalité fait la guerre aux dépôts sauvages
10:51
Le journal RTL de 8h du 04 juillet 2021
10:51
Michaël Lefebvre - édité par Marie Gingault

La ville de Nice part en guerre contre les dépôts sauvages. Chaque année, les agents municipaux sont contraints de ramasser près de 20 tonnes de déchets et cela coûte cher : 6 à 7 millions d'euros. La ville a donc décidé de se mobiliser, elle teste en ce moment un nouvel outil qui s'appuie sur l'intelligence artificielle, afin de lutter contre ce fléau. 

Grâce à trois algorithmes combinés, les caméras de vidéosurveillance de la ville vont pouvoir repérer un dépôt sauvage puis alerter le centre de supervision urbain, comme l'explique Christophe Gardon, responsable adjoint du centre de commandement de la police municipale de Nice : "L'image s'affiche instantanément, l'opérateur constate visuellement ce qu'il se passe, soit on va discuter avec le contrevenant et l'infraction cesse, soit elle ne cesse pas et on va rédiger un procès-verbal à destination du parquet pour une procédure", précise-t-il.

L'auteur de l'infraction peut encourir une amende allant jusqu'à 1.500 euros et à l'instar de Claude Geoffray, les présidents des comités de quartier de la ville sont ravis que la municipalité s'attaque à un problème qui leur empoisonne la vie : "C'est une véritable nuisance, ça épuise complètement les riverains qui ont sous les yeux des heures et des heures, malgré la réactivité des services de déploiement, tous ces dépôts sauvages".

Mais la métropole niçoise souhaite aller encore plus loin, toujours aidée par l'intelligence artificielle, comme par exemple repérer les comportements violents sur la voie publique. En attendant, cette expérimentation sur les dépôts sauvages va durer six mois sur une vingtaine de sites déjà identifiés.

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi

Coronavirus - Le gouvernement envisage de mettre en place des opérations de vaccination dans les collèges et lycées dès la rentrée. Le ministre de l'Éducation nationale est pour le moment assez réservé sur la question. 


Narbonne - L'incendie qui s'est déclaré hier sur le massif de la Clape est désormais fixé. Aucun blessé n'est à déplorer, pas de dégâts matériels non plus. Toutefois, environ 250 hectares de pinède de garrigue sont partis en fumée. 

Japon - Les secouristes continuent de s'activer pour retrouver d'éventuels survivants après la gigantesque coulée de boue dans la ville côtière d'Atami. Une vingtaine de personnes sont toujours portées disparues, deux décès ont été confirmés. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/