1 min de lecture Coronavirus France

Les infos de 7h30 - Coronavirus : fermer les cantines scolaires, une fausse bonne idée ?

RÉACTION - Tandis que plus de 19.000 nouveaux cas de Covid ont été enregistrés ces dernières 24 heures, des voix s'élèvent pour réclamer la fermeture des cantines scolaires. Une fausse bonne idée selon Philippe Vincent, du syndicat des chefs d'établissements.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Coronavirus : fermer les cantines scolaires, une fausse bonne idée ? Crédit Image : ROMAIN PERROCHEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Valentin Deleforterie

La fermeture des cantines scolaires pourrait-elle avoir une incidence sur les chiffres de la  Covid-19 ? L'idée ne semble en tous les cas pas satisfaire Philippe Vincent, du syndicat des chefs d'établissements. 

"Dans beaucoup d'établissements, si on ferme la restauration scolaire on empêche aussi quasiment les élèves de venir puisque beaucoup d'établissements fonctionnent en journée continue avec des élèves qui ont des transports scolaires et qui sont donc dans l'établissement toute la journée", rappelle-t-il.

"Si on ne les nourrit pas, qu'est-ce qu'on en fait ? Si on donne des paniers repas aux élèves, ils vont bien aller les manger quelque part. Où ? Comment ? Avec quelle surveillance ?", s'interroge Philippe Vincent, qui pointe des risques potentiellement accrus "dans un système ouvert que dans un système contrôlé".

À écouter également dans le journal

Politique - Après Pénélope Fillon, Cécilia Sarkozy est à son tour accusée par le Canard enchaîné d'avoir bénéficié d'un emploi fictif. Les faits remontent à 2002, d'après le journal.

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus : lieu, distance, âge... Comment attrape-t-on le virus aujourd'hui ?

Intempéries - Sur l'autoroute A40, jusqu'à 2.000 véhicules se sont retrouvés bloqués dans les deux sens cette nuit, en raison des chutes de neige. 

Grève de la faim - À Besançon, l'artisan boulanger qui s'est mis en grève de la faim il y a dix jours pour protester contre l'expulsion de son apprenti a fait un malaise. Il a dû être brièvement hospitalisé mais compte continuer le combat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France École Éducation nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants