3 min de lecture Confinement

Les infos de 7h30 - Confinement : pourquoi la garde alternée entraîne de nombreux problèmes

Certains parents divorcés ou séparés veulent porter plainte pour enlèvement d'enfants. L'avocate Laurie Colin en appelle "à la conscience des uns et des autres."

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 7h30 du 20 mars 2020 Crédit Image : CHARLY TRIBALLEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Thomas Prouteau édité par Chloé Richard-Le Bris

À l’approche du week-end, certains d’entre vous s’apprêtent peut-être à récupérer leurs enfants en garde alternée. Ce confinement est un sacré casse-tête pour les parents divorcés et crée parfois de grosses tensions.


Depuis le début de la semaine les appels se multiplient au cabinet de Laurie Colin, avocate spécialisée dans le droit de la famille. C’est, par exemple, un père parisien qui s’inquiète de son droit d’aller jusqu’à Nice récupérer son enfant pour sa semaine de garde, mais cela va plus loin avec certains parents séparés qui veulent porter plainte pour enlèvement quand l’autre est parti se mettre au vert avec les enfants, sans rien dire. 

Laurie Colin appelle ses clients à la raison : "La première chose que je leur dis, c’est qu’on est effectivement dans une situation totalement inédite, donc on essaye vraiment d’en appeler au calme parce qu’effectivement on a des clients qui crient, et je le comprends tout à fait, parce que c’est un déchirement d’être séparés pendant 15 jours, 30 jours, 45 jours, ce sont des périodes qui sont extrêmement longues. Mais c’est vrai que quand on nous parle de plaintes pour non-présentation d’enfant, j’en appelle un petit peu à la conscience des uns et des autres. Est-ce que l’état d’esprit qu’on nous impose aujourd’hui de ce confinement, est précisément de faire transiter un enfant d’un lieu-dit à un autre toutes les semaines ?"

Maître Colin souligne que de toute façon, les tribunaux sont fermés, que les plaintes ne seront pas instruites et qu’il sera toujours temps de rattraper le temps perdu avec ses enfants après le confinement.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Des cyclistes passent la frontière franco-italienne, le 3 juin 2020 coronavirus
Les infos de 12h30 : Coronavirus : il est de nouveau possible de se rendre en Italie

Cinéma  - Le festival de Cannes sera probablement reporté, il n'aura en tout cas pas lieu en mai comme prévu. Une décision saluée par le maire de Cannes, David Lisnard : "La priorité, c’est de sauver des vies et d’éviter les regroupements de personnes, donc la question ne se pose même pas". 

JO de Tokyo – Pas question de reporter les Jeux Olympiques de Tokyo prévus cet été. "Ce serait prématuré", a déclaré le patron du Comité International Olympique. La flamme olympique est arrivée tout à l’heure à Tokyo. Les festivités initialement prévues ont toutefois été réduites au minimum.


Confinement - Le principal syndicat des internes en médecine réclame un confinement général, de quoi, disent-ils, soulager les personnels de santé qui sont de plus en plus inquiets. Catherine est infirmière libérale dans la banlieue  de  Strasbourg : "Physiquement j’ai pas peur, psychologiquement un peu plus quand même".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Le journal Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants