1 min de lecture Opération Barkhane

Emmanuel Macron annonce l'envoi de 220 soldats supplémentaires au Sahel

Le président français a indiqué ce lundi 13 janvier que 220 soldats supplémentaires seraient envoyés au Sahel pour renforcer la force militaire Barkhane.

Des soldats français de l'opération Barkhane au Mali, le 2 janvier 2015.
Des soldats français de l'opération Barkhane au Mali, le 2 janvier 2015. Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Charles Deluermoz et AFP

Emmanuel Macron veut consolider la présence militaire française au Sahel. Le président français a annoncé ce lundi 13 janvier l'envoi de 220 soldats supplémentaires dans la région pour renforcer la force Barkhane qui combat les jihadistes.

"J'ai décidé d'engager des capacités de combats supplémentaires, 220 militaires viendront renforcer les troupes de Barkhane", a déclaré le chef de l'Etat à l'issue d'un sommet avec les présidents des pays du G5 Sahel à Pau (Pyrénées-Atlantiques), dans le sud-ouest de la France. Pour l'heure, le dispositif Barkhane au Sahel compte 4.500 hommes.

Par ailleurs, le président français a vivement dénoncé lors de sa déclaration les discours "indignes" alimentant les critiques antifrançaises au Sahel, qui servent selon lui des "puissances étrangères" ayant "un agenda de mercenaire", affirmant que "l'armée française" était sur place "pour la sécurité et la stabilité" de la région et non pas pour "d'autres intérêts".

Dans le même temps, Washington a indiqué vouloir réduire la présence militaire américaine en Afrique, une annonce qui menace d'hypothéquer les efforts déployés par les Européens pour aider la région.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Opération Barkhane Conflit Sahel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants