2 min de lecture Coronavirus

Les infos de 6h30 - Coronavirus en Ehpad : la fille d'une résidente fustige l'attitude de la direction

TÉMOIGNAGE - Alors qu'un quart des décès liés au Covid-19 sont comptabilisés dans les Ehpad, la fille d'une résidente d'un établissement de Mougins regrette que la direction ait "attendu des morts à la pelle pour se bouger".

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h30 - Coronavirus dans les Ehpad : la fille d'une résidente fustige la direction Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet édité par Quentin Marchal

Alors que la barre des 9.000 morts liés à l'épidémie de coronavirus se rapproche en France, plus d'un quart des décès sont recensés dans les Ehpad. Le ministre de la Santé Olivier Véran a lancé une vaste campagne de dépistage auprès des résidents et du personnel des maisons de retraite. 


Une manœuvre rassurante pour beaucoup et notamment à Mougins, dans les Alpes-Maritimes où un dernier bilan fait état de 31 morts dans l'établissement La Riviera où 14 membres du personnel ont été testés positifs. Si sa mère est jusque-là épargnée, Michelle, fille d'une résidente, dénonce un retard à l'allumage de la part de la direction : "Je suis passé par plusieurs stades en étant interloquée, puis désespérée et maintenant c'est plutôt la colère car on ne nous a rien dit et on nous a simplement envoyé un mail il y a trois semaines nous disant qu'il y avait un cas positif dans l'Ehpad mais que la situation était gérée".

Michelle déplore ne pas avoir été averti de la suite de la situation dans l'établissement de sa mère. "Il y avait des morts et je ne savais pas", regrette-t-elle en se demandant "pourquoi ils ne nous ont pas prévenu, pourquoi ils n'ont pas demandé de l'aide pour tester les gens très vite ?". "Ils ont attendu des morts à la pelle pour se bouger. C'est impardonnable et inexcusable", conclut Michelle.

À écouter également dans ce journal

International - Le Premier ministre britannique Boris Johnson, atteint du Covid-19, a été admis en soins intensifs à Londres, ce lundi 6 avril, après avoir été hospitalisé la veille. 

À lire aussi
Du poulet (illustration) Coronavirus Chine
Coronavirus en Chine : des traces du virus retrouvées sur du poulet brésilien

Politique - Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner autorise les préfets à "durcir les mesures" en cas de relâchement dans cette période de confinement. "Avec le retour des beaux jours, le risque, c'est celui du relâchement" a-t-il expliqué.

Santé - Ce lundi 6 avril, le patron de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a estimé que les masques seuls ne sont pas "la solution miracle" contre la pandémie mondiale de Covid-19. Selon lui, leur usage doit être réservé aux professionnels de santé en cas de contexte de pénurie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Maisons de retraite Seniors
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants