2 min de lecture Coronavirus

Les infos de 6h30 - Coronavirus : des viticulteurs inquiets, les vendanges en danger

En raison de la crise sanitaire, certains viticulteurs envisagent de ne pas vendanger car leurs cuves sont déjà remplies. Pour y remédier, l'État propose d'envoyer à la distillation 15% de leur production mais cela est insuffisant.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : des viticulteurs inquiets, les vendanges en danger Crédit Image : Denis Granjou / RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Amandine BEGOT et Patrick Tejero

Les vins français dans la tourmente. Face à la crise du coronavirus et l'accumulation d'invendus, certains viticulteurs envisagent de ne pas vendanger cet été, faute de place. À Gaillac, dans l'un des plus vieux vignobles de l'Hexagone, la présidente des vignerons indépendants du Tarn, Nathalie Vayssette estime qu'"on a 15 jours d'avance et si on continue comme ça, on risque d'attaquer les vendanges autour du 15 août".

En d'autres temps, cette perspective serait formidable mais en raison de l'épidémie, les cuves sont encore pleines. Cédric Carsenac, qui préside la maison des vins de Gaillac, regrette que "le seul stockage sur le vignoble tarnais est estimé à deux récoltes, c'est à dire que cela va forcement empêcher certaines caves de vendanger en 2020". "Si les caves sont pleines, à part boire le vin, je ne sais pas comment on vendange" ajoute-t-il.

Pour vider les cuves, l'État propose d'envoyer à la distillation 15% de la production, ce qui est bien trop peu selon les viticulteurs, qui en demandent deux fois plus pour les libérer. Cette manœuvre est difficile à accepter pour les vignerons, comme le souligne Nathalie Vayssette : "Le millésime 2019 était exceptionnel et c'est un arrache-cœur de l'envoyer à la distillation mais il n'y a pas d'autres solutions si les marchés n'ouvrent pas aujourd'hui". Cela causera un manque à gagner considérable puisque le vin envoyé à la distillerie est payé quatre fois moins cher que s'il avait été vendu en bouteille.

À écouter également dans ce journal

International - Pour la première fois ce mercredi 27 mai, la société spatiale américaine SpaceX va transporter deux astronautes de la Nasa vers la Station spatiale internationale. Ce lancement est le premier vol habité des États-Unis depuis 2011.

Société - Le secteur de l'habillement est fragilisé par la crise du coronavirus. L'entreprise de prêt-à-porter Camaïeu, qui compte quelque 3.900 salariés en France, a été placée en redressement judiciaire, ce mardi 26 mai, par le tribunal de commerce de Lille.

À lire aussi
Un masque par terre (illustration) pollution
Coronavirus : des gants et des masques retrouvés dans sept grands fleuves européens

Justice - La cour d’appel de Paris rend son verdict, ce mercredi 27 mai, concernant le marathon judiciaire du procès Balkany. Le couple est soupçonné d’avoir dissimulé 13 millions d’euros d’avoirs au fisc entre 2007 et 2014. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Vin Viticulture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants