2 min de lecture Éducation nationale

Les infos de 6h - Un test de fluence en 6e pour identifier les difficultés à lire

Le test de fluence fait son entrée en 6e. Il permettra aux professeurs de contrôler la fluidité de lecture de leurs élèves et de détecter ceux qui ont de réelles difficultés.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Un test de fluence en 6e pour identifier les difficultés à lire Crédit Image : Thomas SAMSON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie Guerrier
Marie Guerrier édité par Maeliss Innocenti

Les évaluations en primaire, collège et lycée démarrent cette semaine : des maths et du français pour les élèves de CP, CE1, 6e et 2nde. Outil censé permettre aux enseignants de mesurer les acquis de leurs élèves. Cette année, un nouvel exercice a été rajouté en 6e. Il s'agit du test de fluence. L'objectif est de contrôler la fluidité de lecture, qui constitue parfois pour certains élèves un réel impact. Mais en quoi va consister cet exercice exactement ?

C'est une lecture à haute voix qui va durer une minute en tête-à-tête avec un prof. En moyenne, un élève de 6e lit correctement 130 mots en une minute. Ce test doit permettre de repérer ceux qui n'ont pas acquis tous les automatismes de la lecture.

"Depuis plusieurs années, nous constatons et nous nous lamentons, notamment dans les journées de défense et de citoyenneté, du nombre de non-lecteurs. Presque 20%. Il faut que les professeurs puissent dire en début de 6e : est-ce que tel enfant sait lire correctement et comprend ce qu'il lit ?", explique Christophe Kerrero, recteur de l'académie de Paris.

Si un élève bute sur des mots, doit faire de gros efforts pour les déchiffrer, ça le ralentit dans sa capacité à comprendre le texte parce qu'il ne peut pas être concentré sur les deux choses à la fois. En collège, ce n'est pas possible.

À lire aussi
Des parents et des enfants, devant une école de Toulouse, après le déconfinement, le 22 juin 2020. éducation nationale
Coronavirus : le protocole sanitaire dans les écoles allégé

"Il faut des mesures de remédiation. Et on n'hésitera pas à demander à des professeurs des écoles, par exemple des remplaçants, de venir au collège pour aider leurs collègues à mettre en place ces remédiations". C'est-à-dire du soutien pour acquérir les fondamentaux sous forme d'accompagnement personnalisé et de travail en petits groupes, en prenant, s'il le faut, des heures sur les autres matières.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus en France - Jean Castex a demandé aux préfets de proposer de nouvelles mesures sanitaires pour les départements les plus touchés par le coronavirus, comme la Guadeloupe. Ces mesures spécifiques devraient être connues ce lundi 14 septembre.

Football - Le PSG a été battu par l'OM dimanche soir sur un but de Florian Thauvin. Un match sous haute tension qui s'est terminé sur cinq cartons rouges. Exclu, Neymar a accusé Alvaro Gonzalez de racisme.

International - Israël a décidé d'imposer un reconfinement national de trois semaines à compter du vendredi 18 septembre pour endiguer la propagation du coronavirus. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a évoqué "l'option d'étendre cette mesure" si nécessaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Collège Lecture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants