1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Un jeune Français sur 20 illettré, un sur dix en difficulté de lecture
1 min de lecture

Un jeune Français sur 20 illettré, un sur dix en difficulté de lecture

Une étude du ministère de l'Éducation nationale révèle qu'un jeune Français sur dix est en difficulté de lecture et un sur vingt en situation d'illettrisme. Elle porte sur des tests conduits en 2018 auprès de 713 000 jeunes de 16 à 25 ans.

Dans ce collège du Cannet, dans les Alpes-Maritimes, un quart d'heure de lecture est imposé aux élèves
Dans ce collège du Cannet, dans les Alpes-Maritimes, un quart d'heure de lecture est imposé aux élèves
Crédit : Capture d'écran / Le 12.45
signature paul turban
Paul Turban
Journaliste

Plus d'un jeune Français sur dix peine à lire, un sur vingt est en situation d'illettrisme. Les chiffres sont accablants. Ils concernent 713.000 jeunes, de 16 à 25 ans, ayant réalisés des tests lors de leur Journée Défense et citoyenneté (JDC) en 2018.

La Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (Depp), qui dépend du ministère de l'Éducation nationale, note en détail que 11,5% des jeunes sont "en difficulté de lecture". Près la moitié de ces jeunes (5,2 %) "peuvent être considérés en situation d'illettrisme". Les 6,3 % restants ayant "un niveau lexical oral correct" mais qui ne leur permet pas de comprendre les textes écrits.

Seuls trois jeunes lecteurs sur quatre (77,6 %) sont jugés "efficaces". Reste un élève sur dix pour qui lire est laborieux mais "qui arrivent à compenser leurs difficultés" pour comprendre le texte lu. 

Des disparités en fonction du profil

Le niveau de lecture varie en fonction du sexe. 13,2 % des garçons sont en difficulté de lecture, contre 9,6% des filles. Sans surprise, il varie aussi en fonction du niveau d'étude, puisque près de la moitié des jeunes n'ayant pas dépassé le niveau collège ont des difficultés pour lire. C'est seulement 4,7 % de ceux qui ont été ou sont au lycée.

À lire aussi

Les disparités sont aussi géographiques. Pour la métropole, ce sont les jeunes du Nord qui souffrent le plus. Les difficultés de lectures touchent 17,2 % des jeunes dans l’Aisne, 15,4 % dans la Somme et 14,1 dans l’Oise. Elles atteignent aussi 15,3 % des jeunes dans la Nièvre et 15,2 % des jeunes en Charente.

Les départements d'outre-mer sont très durement touchés. Près d'un jeune sur quatre est en difficulté de lecture à Mayotte (74 %), un sur deux en Guyane et un sur trois en Guadeloupe, Martinique et à la Réunion (30 %).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/