1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 6h - Strasbourg : elle glisse un "SOS" à la pharmacienne, son conjoint est arrêté
2 min de lecture

Les infos de 6h - Strasbourg : elle glisse un "SOS" à la pharmacienne, son conjoint est arrêté

Une pharmacienne strasbourgeoise a sauvé une femme enceinte dont le compagnon est soupçonné de violences conjugales. Cette dernière avait discrètement glissé un SOS dans son ordonnance.

Un rayon de parapharmacie (illustration)
Un rayon de parapharmacie (illustration)
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Les infos de 6h - Strasbourg : elle glisse un "SOS" à la pharmacienne, son conjoint est arrêté
00:08:49
Le journal RTL de 6h du 26 mai 2022
00:08:49
Samuel Goldschmidt - édité par Nicolas Barreiro

Trois lettres ont peut-être sauvé une femme enceinte près de Strasbourg. Le mardi 24 mai, elle se trouve avec son compagnon dans une pharmacie. Très vite, les employés ont prévenu la police pour arrêter l'homme soupçonné de violences conjugales. Comment ont-ils su que la future maman était en danger ?

La femme de 36 ans se présente avec un homme à la pharmacie d'Illkirch-Graffenstaden, près de Strasbourg. Quand elle tend son ordonnance, les employés vont immédiatement adopter le bon réflexe. "Sur l'ordonnance, elle a marqué 'SOS'. Pendant qu'on discutait avec son conjoint, un collègue est passé à côté d'elle. Elle était assise sur une chaise, on lui a demandé si ça allait et elle a commencé à pleurer", témoigne une employée de la pharmacie. "Alors, on s'est vraiment dit qu'elle voulait de l'aide".

"On l'a emmenée à l'arrière, prétendant qu'on allait prendre des mesures pour des bas et là elle nous a tout raconté. On avait déjà appelé la police dès qu'on a vu qu'elle pleurait", raconte la pharmacienne. Le temps leur parait alors très long dans la crainte que le conjoint se doute de quelque chose en attendant que les secours arrivent. "On a dû la retenir longtemps derrière, heureusement que son conjoint n'a rien dit. On était tous derrière en train de discuter avec elle. Lui, il était devant, il n'arrêtait pas de se déplacer pour essayer de voir derrière ce qu'il se passait mais comme on ne le laissait pas passer, il attendait", précise l'employée. 

Les policiers sont d'abord rentrés discrètement par l'arrière de l'officine afin d'évaluer la situation. Ils ont ensuite interpellé le conjoint, qui s'est laissé faire. Il a été placé en garde à vue, il sera poursuivi notamment pour des menaces verbales et des menaces de mort. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Guerre en Ukraine - Les forces russes continuent à progresser à l'est, elles se trouvent désormais aux portes de Severodonetsk. Le chef de la diplomatie ukrainienne a accusé l'OTAN de ne strictement rien faire.

États-Unis - Les drapeaux américains sont toujours en berne après la tuerie dans une école primaire texane. L'assaillant, âgé de 18 ans, avait abattu 19 enfants et deux enseignants.

Grenoble - La justice a suspendu mercredi la disposition municipale autorisant le burkini dans les piscines grenobloises. Des associations contestent la décision et souhaitent saisir le Conseil d'État.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/