1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 6h - Paris : les habitants excédés par le retour des toxicomanes dans le XIXe
2 min de lecture

Les infos de 6h - Paris : les habitants excédés par le retour des toxicomanes dans le XIXe

Après de nombreuses plaintes des habitants du XIXe arrondissement de Paris, les toxicomanes avaient été évacués du Jardin d'Éole en juin dernier. Avant de revenir quelques semaines plus tard.

Des consommateurs de crack à Paris
Des consommateurs de crack à Paris
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Paris : les toxicomanes de retour dans le XIXè arrondissement
11:02
Le journal RTL de 6h du 31 août 2021
11:02
Valentin Boissais - édité par Camille Guesdon

Des pipes à crack qui jonchaient le sol et des toxicomanes hébétés, de plus en plus violents. C'était le décor avant l'été du parc Éole situé dans le XIXème arrondissement. Un jardin municipal que la mairie avait fini par faire évacuer. Il y avait même eu des affrontements avec les habitants, qui ont tenté de faire fuir les toxicomanes à coups de tirs de mortier. Deux mois plus tard, RTL est retourné sur place et rien n'a vraiment changé. Les riverains sont de plus en plus nombreux à quitter le quartier. 

De nombreux volets sont fermés sur l'avenue de Flandre, dans le XIXe arrondissement de Paris. Tout l'été, Nicolas, un habitant, a constaté le ballet des camions de déménagement. "Entre un quart et un tiers des habitants de cet immeuble sont partis (...) les duplex en face sont vides, personne ne vient habiter ici", confie-t-il. Alors que sa voiture a été cassée quatre fois en un an par la même personne, il explique que la police n'est jamais venue.

De son côté, Florian, un autre habitant, s'était exprimé publiquement pour défendre son quartier au printemps. Depuis, il envisage de partir. Revenu de vacances, il a retrouvé avec sa fille des pipes à crack devant sa porte d'immeuble : "On se dit que ça ne peut pas durer. Je n'ai plus envie de voir ça (...) au-delà d'être traumatisant, c'est dangereux".

Sous les grilles du Jardin d'Éole évacué avant l'été, des dizaines de silhouettes s'allongent sur le trottoir. Pour l'un des habitants "on en est au même point que le 30 juin". Sous les jardinières de Frédéric Francelle, porte-parole du collectif 19, des tentes et des barbecues sauvages ont fait leur apparition : "Ils sont réellement devenus sédentaires". 

À lire aussi

Selon la mairie de Paris, quatre nouvelles salles de consommation de drogue seraient en projet. Pour Frédéric Francelle, "il faut attraper les petits dealers". Anne Hidalgo a demandé à Jean Castex la mise en place de salles de consommation pour libérer l'espace public.

À écouter également dans ce journal

Afghanistan - Les talibans sont désormais les seuls maîtres du pays. Vingt ans après le 11 septembre, leur victoire est donc totale avec le retrait de l'armée américaine.

États-Unis - La Louisiane semble avoir évité le pire. La tempête Ida a été moins violente que Katrina il y a 16 ans. Le bilan provisoire fait état de deux morts. Hier soir, un million d'Américains étaient toujours privés de courant.

Coronavirus - Près de 2 millions de salariés ont donc vécu leur première journée sous passe sanitaire lundi 30 août. Il est désormais obligatoire pour les employés des bars, des restaurants et tous les lieux qui accueillent du public.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/