1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Toxicomanes à Paris : Lallement tacle de nouveau la mairie dans un courrier
1 min de lecture

Toxicomanes à Paris : Lallement tacle de nouveau la mairie dans un courrier

VU DANS LA PRESSE - Dans un courrier, le préfet de police a une nouvelle fois indiqué son désaccord avec la municipalité sur l'évacuation des consommateurs de crack.

Le préfet de police de Paris Didier Lallement.
Le préfet de police de Paris Didier Lallement.
Crédit : Thibault Camus / POOL / AFP
Florine Boukhelifa

Malgré l'évacuation de la nuit du mardi au mercredi 30 juin du jardin d’Éole (XVIIIe arrondissement de Paris), des dizaines de toxicomanes sont toujours sur place. Interpellé dans ce dossier par la mairie de Paris, le préfet de police Didier Lallement lui a apporté une réponse cinglante. "Comme je l’avais moi-même signalé à la maire, cette extrême difficulté était prévisible à la suite de votre décision de fermer unilatéralement l’accès du jardin d’Éole aux consommateurs de crack", a-t-il notamment écrit dans un courrier adressé à la municipalité.

Alors que le préfet de police avait critiqué cette évacuation décidée "sans concertation", il a été de nouveau sollicité par l'adjoint à la prévention et à la sécurité à la mairie de Paris Nicolas Nordman. Ce dernier demandait "des effectifs mobiles et dynamiques de police nationale" en urgence, afin de "contrôler et évincer les personnes qui stagnent", raconte BFMTV. Une requête peu appréciée par Didier Lallement, qui a refusé de débloquer des effectifs supplémentaires, tout en assurant rester vigilant pour éviter "une aggravation de la situation".

Dans sa lettre, consultée par Le Parisien, le préfet de police a également proposé à la mairie un nouvel échange "pour trouver un lieu alternatif adapté" dans le but d'éviter "une dispersion anarchique de ces toxicomanes". Une solution non approuvée par la maire de la capitale qui a refusé lors du dernier Conseil de Paris un nouveau déplacement de ces toxicomanes. Anne Hidalgo milite en effet en faveur de la création de lieux adaptés à l'accueil de ce public, avec notamment des salles de consommation encadrées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/