1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Afghanistan : "Nous n'avons aucune raison d'être en guerre avec les talibans", estime Gérard Araud
2 min de lecture

Afghanistan : "Nous n'avons aucune raison d'être en guerre avec les talibans", estime Gérard Araud

INVITÉ RTL - L'ancien ambassadeur de France aux États-Unis estime que l'on obtiendra plus des talibans "en négociant avec eux".

Des talibans, dans la ville de Jalalabad, au nord-est de l'Afghanistan, le 15 août 2021
Des talibans, dans la ville de Jalalabad, au nord-est de l'Afghanistan, le 15 août 2021
Crédit : AFP
Selon Gérard Araud, "nous n'avons aucune raison d'être en guerre avec les talibans"
06:58
Selon Gérard Araud, "nous n'avons aucune raison d'être en guerre avec les talibans"
06:58
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par Camille Guesdon

Emmanuel Macron a demandé la création d'une zone protégée en Afghanistan. Avec l'arrêt des évacuations de ressortissants Afghans, cette zone protégée, pour Gérard Araud, ambassadeur de France aux États-Unis entre 2014 et 2019, est un moyen "d'essayer d'avoir une notion internationale autour d'une zone où ne pénétreraient pas les talibans pendant un certain temps. Ce qui permettrait la poursuite des opérations d'évacuations". Gérard Araud souligne au micro de RTL qu'il faudra l'accord des talibans pour mettre en place ce dispositif.

Selon Gérard Araud, il y a toujours la pression des talibans à l'aéroport de Kaboul et il indique que "l'idée est tout simplement de dire que c'est une zone qui sera gérée internationalement et que tous les Afghans pourront y avoir accès". C'est un projet qui semble "lointain" puisqu'il faut l'accord des talibans qui sera difficile à obtenir. L'un des porte-paroles des talibans a déjà refusé l'idée.

Les talibans ne contrôlent pas encore l'Afghanistan

Gérard Araud

Gérard Araud indique également "qu'il faudrait un vote des Nations Unies avec le ralliement de la Russie et la Chine qui sont en train de faire leurs petites affaires de leur côté avec les talibans". Il ajoute que "les talibans ne contrôlent pas encore l'Afghanistan, et en particulier Kaboul, avec les attentats de l'État islamique".

Dans cette affaire, l'ONU peut simplement donner "sa légitimité internationale avec par exemple une zone protégée ou à une intervention". Mais il faut que le pays sur lequel l'opération a lieu "soit d'accord". Selon Gérard Araud, il pourrait y avoir des affrontements avec des talibans mais ce n'est pas le but car "nous n'avons aucune raison d'être en guerre avec les talibans", avant d'ajouter "je pense qu'on obtiendra plus d'eux en négociant avec eux (...) et d'ailleurs la France a déjà commencé".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/