1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 5h - Sécurité routière : l'abaissement aux 80 km/h pas si efficace
1 min de lecture

Les infos de 5h - Sécurité routière : l'abaissement aux 80 km/h pas si efficace

Selon une enquête de la Ligue de Défense des Conducteurs, le passage aux 80 km/h n'a pas été si efficace que ça en matière de sécurité routière.

Un panneau de signalisation 80 km/h (illustration).
Un panneau de signalisation 80 km/h (illustration).
Crédit : Nicolas TUCAT / AFP
Le journal RTL de 5h du 10 septembre 2021
09:10
Les infos de 5h - Sécurité routière : l'abaissement aux 80 km/h pas si efficace
09:10
Christophe Bourroux - édité par William Vuillez

Les bienfaits des 80 km/h contestés. La Ligue de Défense des Conducteurs conteste les résultats de la Sécurité Routière concernant le passage de 90 à 80 km/h. Cela aurait aggravé les choses en terme de mortalité routière. Pour son enquête, la Ligue de Défense des Conducteurs s'est appuyée sur les statistiques officielles qu'elle a croisées avec les données dans la presse régionale. 

Résultats : dans près d'un département sur deux, la mortalité a stagné, voire progressé. Mais pour Anne Laveau, déléguée générale de la prévention routière, il est impossible pour le moment, de dresser un bilan qui soit fiable. "Les mesures de sécurité routière sont toujours très longues à être installées et acceptées", dit-elle.

En tout cas, aujourd'hui, 35 départements ont choisi de repasser leurs réseaux complètement ou en partie à 90 km/h.

À écouter également dans ce journal

Passe sanitaire - Il y a un mois et un jour entrait en vigueur le passe sanitaire. Il est désormais obligatoire pour prendre les trains longues distances et RTL a voulu savoir si les contrôles du passe sanitaire étaient bien effectifs à la SNCF. Nous avons en fait remarqué que ces contrôles sont très aléatoires.

À lire aussi

États-Unis - Joe Biden, confronté à une épidémie de Covid-19 qui n'en finit pas avec le variant Delta, a opté jeudi pour la manière forte en rendant obligatoire la vaccination pour les deux tiers des travailleurs américains afin de "tourner la page" du coronavirus.

Procès du 13 novembre 2015 - Alors que débute le 3e jour du procès des attentats du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés, les familles des victimes sont encore sonnées de la veille. En effet, Salah Abdeslam principal accusé dans l'affaire, s'est montré provocateur.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/