2 min de lecture Coronavirus

Les infos de 5h - Coronavirus : port du masque et fortes chaleurs ne font pas bon ménage

De plus en plus de Français ont pris l'habitude porter un masque, mais les fortes chaleurs de ces derniers jours compliquent les choses.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 5h du 22 mai 2020 Crédit Image : Alain JOCARD / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Youen Tanguy

Ce vendredi 22 mai, il va faire 31 degrés à Lyon, Clermont-Ferrand, Montélimar ou encore Nîmes. Si ça n'est la première vague de chaleur que l'on expérimente en France, c'est en revanche la première avec la contrainte du port du masque. 

Dans la capitale, à Paris, il a fait 30 degrés ce jeudi. Alors dans une boutique de la Place de Clichy, Myriam, la gérante, a beaucoup de mal à rester dans son magasin avec son masque sur le visage. Pour prendre l'air, elle sort tous les quart d'heure et le retire. "J'ai besoin de respirer, soupire-t-elle. C'est compliqué à garder.  

Un des clientes de la boutique, qui porte un masque grand public, partage son opinion. "C'est beaucoup moins respirable avec le tissu (...) Le coronavirus reste dehors, mais au bout d'un moment je suis rouge comme une pivoine", s'amuse-t-elle.

Mais c'est surtout très difficile pour les ouvriers : "Je ne respire pas et je m'essouffle tout de suite au moindre effort, assure Yannick. J'aimerais bien me protéger, mais dès qu'il fait trop chaud, je n'arrive pas à le mettre".

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Une femme portant un masque à New-York aux États-Unis (illustration) Coronavirus États-Unis
États-Unis : des chercheurs travaillent sur un spray nasal contre la Covid-19

Renault - "Renault joue sa survie" et doit s'engager notamment sur le maintien en France de certaines activités, a prévenu Bruno Le Maire dans un entretien au Figaro, en soulignant qu'il n'avait pas encore donné son feu vert à un prêt de 5 milliards d'euros au constructeur en détresse.  

Attestation - Un arrêté paru au Journal officiel le 21 mai 2020 permet de se déplacer au-delà de la limite des 100 km pour un déménagement, un achat ou une location.

Tests - Dans un avis publié ce mercredi, la Haute autorité de santé (HAS) préconise le remboursement de certains types de tests sérologiques "à la fiabilité validée" et prescrits par un médecin. Ces derniers permettent de savoir si vous avez été contaminés par le coronavirus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Météo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants