1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 5h - Coronavirus : l'OMS "recommande fortement" l'antiviral de Pfizer
2 min de lecture

Les infos de 5h - Coronavirus : l'OMS "recommande fortement" l'antiviral de Pfizer

L'OMS a annoncé qu'elle recommandait "fortement" l'antiviral du groupe pharmaceutique américain Pfizer pour les patients atteints des formes moins sévères du Covid-19 "à plus haut risque d'hospitalisation".

l'OMS "recommande fortement" l'antiviral de Pfizer pour patients à risques
l'OMS "recommande fortement" l'antiviral de Pfizer pour patients à risques
Crédit : JUAN GAERTNER / SCIENCE PHOTO LIBR / JGT / Science Photo Library via AFP
Les infos de 5h - Coronavirus : l'OMS "recommande fortement" l'antiviral de Pfizer
00:09:19
Le journal RTL de 5h du 22 avril 2022
00:09:19
Jérôme Florin

L'Organisation mondiale de la santé "recommande fortement" l'antiviral du groupe pharmaceutique américain Pfizer pour les patients atteints des formes moins sévères du coronavirus "à plus haut risque d'hospitalisation". Pour les experts de l'Organisation mondiale de la santé, la combinaison commercialisée sous le nom de paxlovid "est le médicament de choix" pour les patients non vaccinés, âgés ou immunodéprimés, même si l'OMS continue de prôner la vaccination en premier lieu.

L'OMS souligne que le médicament proposé par Pfizer "réduit plus le nombre d'hospitalisation que les alternatives, présente moins de risques potentiels que l'antiviral molnupiravir, et il est plus facile à administrer que les options par intraveineuse comme le remdesivir et les traitement à anticorps".

Cette recommandation vaut pour les personnes âgées de 18 ans au plus et ne s'applique pas aux femmes enceintes et aux femmes qui allaitent. Elle ne s'applique pas aux patients qui présentent de faibles risques de complication parce que les effets positifs sont minimes. Les experts ont aussi renoncé à donner un avis pour ce qui concerne les patients souffrant d'un Covid grave ou critique, "par manque de données cliniques".

Pour ce même type de patients et de symptômes, l'OMS a émis une "recommandation faible" pour le remdesivir du laboratoire américain Gilead, qu'elle déconseillait jusque-là. Le paxlovid doit être privilégié par rapport au molnupiravir de Merck, précise l'organisation dans un article. Le paxlovid doit être pris oralement pendant 5 jours consécutifs et surtout moins de 5 jours après le début des symptômes. Dans le cas du remdesivir c'est jusqu'à 7 jours après l'apparition des symptômes.

A écouter également dans votre journal

À lire aussi

Présidentielle 2022 - Le président sortant Emmanuel Macron maintient sa position de favori face à Marine Le Pen selon notre dernier sondage BVA pour RTL, avec 55,5% des intentions de vote pour dimanche, soit 1,5 point de plus comparé à la semaine dernière.
Guerre en Ukraine - Les sépultures de fortune découvertes à proximité d'un hôpital de la ville dévastée de Borodianka, près de Kiev, ont livré leurs secrets aux experts enquêtant sur les accusations de crimes de guerre portées contre les troupes russes.

Procès Johnny Depp-Amber Heard - Le témoignage de l'acteur Johnny Depp a été largement mis en doute par les avocats d'Amber Heard, son ex-femme, qui ont mis en avant sa consommation de drogues, dans le cadre du procès en diffamation qu'il intente contre elle.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/