1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Vincent Lambert : sa mère demande à l'ONU d'aider son fils
1 min de lecture

Les infos de 18h - Vincent Lambert : sa mère demande à l'ONU d'aider son fils

La mère de Vincent Lambert s'est rendue à Genève, devant la Commission des droits de l'homme des Nations Unies, pour empêcher l'arrêt des soins de son fils. Selon elle, il n'est pas dans un état végétatif.

Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, et son mari se battent pour qu'on ne débranche pas leur fils, tétraplégique en état végétatif. (le 4 juin 2015)
Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, et son mari se battent pour qu'on ne débranche pas leur fils, tétraplégique en état végétatif. (le 4 juin 2015)
Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Les infos de 18h - La mère de Vincent Lambert demande aux Nations-Unies d'aider son fils
17:41
Les infos de 18h - La mère de Vincent Lambert demande aux Nations-Unies d'aider son fils
17:41
Jean-Alphonse Richard - édité par Camille Descroix

Elle a épuisé tous ses recours en justice mais son combat continue. La mère de Vincent Lambert, qui ne veut pas entendre parler d'un arrêt des soins, s'est rendue ce lundi 1er juillet à Genève devant les Nations Unies pour défendre sa cause. Elle réaffirme que son fils n'est pas en état végétatif, mais au contraire réactif.

C’est ce qu'a commencé à expliquer Viviane Lambert lors de cette première audience à l'ONU. Elle a répété que son fils n'était pas un légume et qu'il réagissait à ses sollicitations : "Je l'ai vu, je lui ai donné des cuillère des compote, de crème... Et Vincent déglutissait. Pourquoi ne pas nous entendre ? Vincent est un être humain, ce n'est pas un objet", a t-elle expliqué.

"On lui met la tête sous l'eau, c'est dramatique (...) Personne ne veut nous écouter, nous avons des preuves, nous sommes des parents, nous connaissons notre fils : il ne parle pas mais il s'exprime", a t-elle ajouté.

La mère de Vincent doit encore intervenir, ce soir ou demain matin, devant la Commission des droits de l'homme de l'ONU. Elle espère que les Nations Unies feront pression pour empêcher l'arrêt des soins, même si un tel avis n'a aucune valeur judiciaire et restera purement consultatif.

À écouter également dans ce journal

Économie - Dans le Var, une trentaine de fonctionnaires territoriaux n'ont pas d'affectation depuis des années et perçoivent tout de même un salaire.

À lire aussi

Violences conjugales - Un homme de 35 ans vient d'être mis en examen et écroué pour tentative d'assassinat à Mont-de-Marsan. Sa compagne de 27 ans l'avait menacé de ne plus voir ses petits.

Europe - Après une nuit blanche, les chefs d'États et de gouvernements européens reprendront leurs discussions, demain matin, à Bruxelles sur les principaux postes de pouvoir. Pour Emmanuel Macron, cela illustre de manière criante l'inertie dont on accuse souvent l'Europe.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/