1 min de lecture Santé

Affaire Vincent Lambert : comment va se passer l'arrêt des traitements ?

ÉCLAIRAGE - La Cour de Cassation a ouvert la voie à un nouvel arrêt des traitements de Vincent Lambert, un processus bien particulier.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Affaire Vincent Lambert : comment va se passer l'arrêt des traitements ? Crédit Image : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Odile Pouget édité par William Vuillez

Vendredi, la Cour de Cassation a rendu une décision sans aucun renvoi devant une autre juridiction. Ce qui veut dire que l'équipe médicale du CHU de Reims peut à nouveau suspendre les soins de Vincent Lambert, devenu bien malgré lui un symbole de la fin de vie en France.

C'est un protocole bien précis qui va se mettre en place. Une nouvelle fois, l'équipe médicale va retirer la sonde qui l'hydratait et le nourrissait. Pour être sûr que, même plongé dans le coma avec de très graves lésions cérébrales, il ne ressente aucune douleur ni angoisse, les médecins vont procéder à une sédation profonde et continue. Ils vont lui injecter un anesthésique très puissant, à action rapide. Il ne souffrira ni de faim ni de soif. La mort devrait survenir dans un délai de quelques jours avec des désordres multiples : les reins qui ne sont plus hydratés, cessent de fonctionner, le potassium envahit le sang et provoque l'arrêt du cœur.

Tout au long de ce processus, Vincent Lambert sera accompagné par l'équipe médicale qui continuera à lui prodiguer des soins : toilette, massages, compresses pour humidifier ses lèvres et cela, jusqu'à la fin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Vincent Lambert Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants