1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Paris : les livreurs à vélo manifestent contre leurs conditions de travail
2 min de lecture

Les infos de 18h - Paris : les livreurs à vélo manifestent contre leurs conditions de travail

Les agressions racistes contre les livreurs se sont multipliées ces derniers mois, et ces derniers accusent les plateformes de ne pas réagir.

Un livreur Deliveroo à Bordeaux en mars 2017 (illustration)
Un livreur Deliveroo à Bordeaux en mars 2017 (illustration)
Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Le journal RTL de 18h du 18 juin 2021
15:03
Les infos de 18h - Paris : les livreurs à vélo manifestent contre leurs conditions de travail
15:03
Alexandre de Saint Aignan

Les livreurs à vélo sont venus exprimer leur ras-le-bol ce vendredi 18 juin à Paris. Ils ont manifesté place de République pour dénoncer leurs conditions de travail, cette pression de devoir aller toujours plus vite, les dangers sur la route, et les agressions dont ils sont victimes.

On a en tête ce chauffeur à Cergy-Pontoise frappé, traité d'esclave. Ce n'est pas un cas isolé. Pendant le confinement, ils étaient considérés comme des héros, aujourd'hui ils se font traiter d'esclaves : "C'est récurrent et ce n'est pas récent. Depuis deux ans, depuis que la population des livreurs est de plus en plus issue de l'immigration, les clients se lâchent, avec tous les discours qu'on entend presque quotidiennement dans certaines télés et radios, ça libère une espèce de parole raciste", explique Jérôme Pimot, porte-parole du Collectif des Livreurs Autonomes de Plateformes (CLAP).

Avec le temps, certains ont appris à ne plus écouter les insultes pour se protéger. Fofana, un livreur, lance un crie de détresse : "Les plateformes, les clients, les restaurateurs ne nous respectent pas. Vous voulez qu'on fasse comment ? On travaille pour vous, on est là pour vous, respectez nous !". 

Face à la multiplication des agressions racistes contre ces livreurs, la plateforme Uber annonce un nouveau bouton sur son application pour dénoncer les mauvais comportements : "Si c'est pour que deux startuppers débarquent en short et en tongs, ça va servir à quoi ?", questionne Jérôme Pimot. À la place, le Clap et lui vont lancer leur propre système d'alerte : en cas de problème avec un restaurateur ou un client, ils promettent de débarquer en nombre pour que la peur change de camp.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Disparition de Delphine Jubillar - Cédric Jubillar est en prison ce soir, mis en examen pour meurtre. Selon le procureur de Toulouse, le mari a multiplié les mensonges. Ce dernier a pourtant continué à nier toute implication dans la disparition de sa femme, Delphine Jubillar à la mi-décembre.

Justice - Nordahl Lelandais comparaîtra du 31 janvier au 11 février devant les assises de l'Isère pour le meurtre de la petite jurasienne Maëlys.

Euro 2021 - La France affronte la Hongrie samedi 19 juin pour la seconde journée de la compétition. Il y aura une chaleur étouffante et un stade plein avec 67.000 spectateurs attendus à la Puskas Arena de Budapest. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/